Bienvenue

Nous sommes tous des voyageurs sur le chemin de notre vie. En cours de route, chaque expérience nous invite à apprendre toujours et encore. Faisons un bout de chemin ensemble au pays du bien-être...

dimanche 26 décembre 2021

mercredi 15 décembre 2021

Un témoignage sur l'inceste qui aide à appréhender les mécanismes de la mémoire traumatique

Aucun commentaire :

Face à des événements traumatiques que l'être humain rencontre, plusieurs mécanismes se mettent en œuvre pour le protéger. Cela explique notamment comment face à certains événements traumatisants, l'être humain peut mettre en place un système d'amnésie partielle qui occulte complètement ce qui s'est passé.

Et pourtant il y a bien eu une blessure, une attaque contre la personne et son moi profond et c'est toute la personnalité qui est alors impactée. 

Le journaliste Stéphane Allix, raconte dans ce témoignage  et son livre, "Nos âmes oubliées" comment il a été amené à se retrouver face à l'innommable inceste qu'il a subit dans son enfance.

Comment faire face à cette réalité ? Comment la vivre et ne pas mettre en péril les fondations de son être ?

Cette interview de la petite voix permet de poser des jalons pour appréhender ce sujet délicat.


Lien vers l'interview : https://youtu.be/cRrdTPDZ5XY






mardi 7 décembre 2021

Interview : Découvrons les vertus du Niaouli en compagnie de Myriam Bailly

Aucun commentaire :
Avez-vous déjà entendu parle de l'arbre nommé "Niaouli" ? Nous partons aujourd'hui à sa rencontre en compagnie de Myriam Bailly, qui nous présente avec générosité cet arbre si particulier... Bonne découverte !

Bonjour Myriam, tu viens de rédiger un mémoire sur le niaouli, un arbre bien particulier. Comment as-tu été amenée à faire des recherches sur cette plante ?

Bonjour Stéphanie, je te remercie beaucoup de l'intérêt que tu as eu pour mon mémoire, et de cet interview. C'est une belle occasion de m'exprimer au sujet de cet arbre que j'affectionne particulièrement, le Niaouli.

En 2020, j'ai débuté une formation pour devenir praticienne en aromathérapie avec l'EFAI (Ecole Française d'Aromathérapie Intégrative). Cette fameuse année a fait naître en moi le besoin d'apprendre et de comprendre plus précisément comment je pouvais utiliser les huiles essentielles.

Je réalisais aussi que je ne savais plus trop de quoi j'avais envie et ce que je voulais faire professionnellement, je me posais la question d'une reconversion. J'ai toujours eu une carrière centrée sur l'écoute, le soutien et l'accompagnement d'autrui mais là, je me sentais vraiment fatiguée et démotivée.

Donc entreprendre une formation dans un domaine qui me passionnait depuis toujours, différent de ce que je connaissais jusqu'à maintenant était le moyen de créer du mouvement, de l'énergie positive en moi. Et je dois bien reconnaître que cela a marché!

Il m'a été demandé de rédiger un mémoire sur la plante de mon choix, pour y aborder les caractéristiques botaniques, thérapeutiques et l'histoire de la plante dans les traditions.

Intuitivement, j'ai choisi le niaouli au moment où mon formateur a évoqué la façon dont les écorces de cet arbre sont utilisées par les peuples anciens. A la naissance de leurs enfants, ils les enveloppent dans ces écorces-peaux, dans le but de leur assurer protection. J'ai alors senti une grande émotion, et le besoin d'en savoir davantage. 

Je suis donc partie à la rencontre de ce niaouli, comme une voyageuse part à l'aventure, en quête de connaissance et d'exploration.


Qu'as-tu appris à son sujet ? Qui est donc cet arbre ?

Au fil de mes lectures et de mes recherches, j'ai réalisé que le niaouli lui-même était un grand voyageur. Il s'est implanté et enraciné dans de nombreux endroits du globe comme l'Australie, la Nouvelle Calédonie ou Madagascar...

Les aborigènes le nomment l'arbre à écorce de papier, c'est le compagnon de leurs ancêtres, un précieux protecteur. Il est aussi désigné comme un arbre du Temps du Rêve, lié à la cosmogonie de ce peuple.

Les femmes mettent au monde leurs bébés sur ses écorces souples, puis les enveloppent rapidement pour la cérémonie d'accueil qui assurera protection et force aux nouveaux nés.

Dans les zones arides, il accompagne les voyageurs grâce aux différentes couches humides de ses écorces, devenant donc une source d'eau. Dans la canopée, le niaouli sert de refuge aux oiseaux, aux opossums et aux wallabies. 

Ses écorces ressemblant à du papyrus, les aborigènes y dessinent et peignent leur héritage culturel, leurs rêves.

Depuis toujours, les peuples du Pacifique l'intègrent à part entière dans leur pharmacopée médicinale. Les enfants, les malades sont baignés dans des infusions de feuilles de niaouli pour leurs vertus antiseptiques, antivirales, expectorantes, antirhumatismales...

Avec les feuilles, les Canaques préparent aussi du thé, des sauces parfumées (elles remplacent notre laurier), et les abeilles produisent du miel à partir de ses fleurs. Les écorces sont aussi utilisées pour la fabrication des toitures, l'étanchéité des pirogues. 

Le niaouli est donc un ami de la vie quotidienne.

Les études botaniques mettent en évidence que le niaouli affectionne tout particulièrement les terrains humides et marécageux, et c'est là qu'il peut atteindre jusqu'à 30m. Il s'acclimate et résiste à une large majorité de biotopes, son potentiel de développement est d'une adaptabilité écologique et d'une vitalité exceptionnelle.

Il résiste aussi très bien au feu car l'humidité présente dans les couches de ses écorces protège le tronc, donc le cœur de l'arbre. 

J'aime le définir comme un Phoenix, celui qui renaît de ses cendres, malgré les épreuves de vie.

En fonction de ces environnements, il développe des stratégies de survie propres à ce qu'il est. Ses essences aromatiques lui permettent de lutter contre des agents pathogènes, de développer sa croissance et se multiplier, se régénérer en fabriquant une nouvelle écorce, une nouvelle peau.


Qu'est-ce qui t'as étonnée lors de tes recherches ?

J'ai d'abord été très surprise en regardant pour la première fois des photos de niaouli, de ce côté écorché qui le caractérise tant. On peut voir des couches nombreuses nombreuses qui se superposent les unes et les autres, laissant apparaître toujours un peu plus ce qu'il est véritablement. 

J'ai compris pourquoi il était si important dans les pathologies cutanées, en cas d'irritations, d'inflammations et de brûlures car il est lui même capable d'affronter ces grands incendies, et d'y faire face.

 J'ai vu ce pêle-mèle d'écorces étonnant, et d'une certaine manière j'y ai vu l'être humain, et ce qui se cache en nous sous de multiples apparences, et comment nous pouvons oser regarder nos vulnérabilités, pour mieux réaliser nos forces, et nos potentiels.


Comment utilise-t-on l'huile essentielle de niaouli ? Quelles sont ses vertus ?

C'est une huile essentielle bien connue pour les maux de l'hiver, car elle possède des propriétés antivirales et stimulantes immunitaires.

C'est une décongestionnante respiratoire, bénéfique lorsque nous avons une toux grasse car elle facilite l'expectoration. C'est aussi une excellente antiseptique des plaies, des infections liées à des bactéries. Elle est utile en cas d'herpès, connu aussi sous le nom de "feu sauvage", de coups de soleil et pour les affections dermatologiques.

Une huile essentielle s'utilise de façon générale diluée dans une huile végétale comme l'amande douce, le jojoba. Il est même possible de créer des baumes aromatiques, en faisant fondre du beurre de karité par exemple.

J'en profite pour préciser plusieurs points, car la plupart des personnes (et j'ai en fait partie jusqu'à 2020...) prennent les huiles essentielles par voie orale. Ce n'est pas toujours le plus efficace, et cela donne beaucoup de travail au foie pour détoxiquer les molécules !


Donc en application cutanée sur les poignets c'est tout autant pertinent.

lundi 22 novembre 2021

La femme en or

Aucun commentaire :

Je suis une femme qui a tout reçu 

Et une femme qui a tout perdu

J'ai grandi par ici

Dans un si joli pays

J'avais une famille unie

Et de bien beaux habits


J' ai commencé à danser

Dès que je suis née

J'avais cela en moi

Comme un feu qui rougeoie

J'ai travaillé mes pas

J'ai étiré mes bras

lundi 15 novembre 2021

Comment commencer à explorer son histoire familiale ? Elisabeth Horowitz nous donne les clés pour démarrer

Aucun commentaire :

Que s'est-il passé avant notre naissance ? Pourquoi certaines dates se répètent dans notre arbre généalogique ?

Dans cette interview d'Elizabeth Horowitz, qui a écrit de nombreux ouvrages nous éclairant sur les dynamiques à l'œuvre dans nos histoires familiales, vous aurez un tour d'horizon très riche et pédagogique pour appréhender la vôtre avec de nouvelles clés.


Merci à Pascaline pour ce généreux partage !

lundi 8 novembre 2021

Le processus de deuil - Un témoignage du Dr Edith Eva Eger : Feeling - Grieving - Healing

Aucun commentaire :

Comment faire le deuil d'événement traumatique ? Comment trouver un sens à sa vie après avoir vécu des pertes tragiques ? Comment puiser dans les pires périodes de sa vie, la force de se transformer vers quelque chose de mieux ?

La psychologue d'origine hongroise, Dr Edith Eva Eger, partage dans ce témoignage comment elle a mené sa vie en tant que survivante d'Auscwhitz et les étapes qui lui ont permis d'amorcer son deuil et de renouer avec ses forces positives et de voir le cadeau de la vie.





mercredi 3 novembre 2021

Secret : Ne forcer personne à parler - Ne forcer personne à écouter - Serge Tisseron

Aucun commentaire :

Qu'évoque pour vous le mot secret ? Etes-vous déjà parti à la recherche d'histoires familiales qui vous ont semblées incomplètes, incongrues ? 

Qu'est-ce qui en jeu à ce moment-là ?

Je vous invite à visionner cette vidéo de Serge Tisseron, auteur de plusieurs livres sur le sujet : 

vendredi 29 octobre 2021

Une journée pour ensemble explorer la conscience : samedi 11 décembre de 9h30 à 18h

2 commentaires :

Voici une journée qui promet d'être très riche et de nous ouvrir un autre regard sur nous et le monde qui nous entoure, que nous le percevions ou nous.


Vous y retrouvez notamment Audrey Chapot que avez rencontré sur le blog récemment.

Permettre à la sève de circuler dans l'arbre généalogique dont nous sommes le fruit

Aucun commentaire :
Quand notre chemin nous amène à comprendre comment nos racines sont entremêlées et ce que nous devons faire pour que la sève circule le plus librement possible, la route semble parfois solitaire et plein d'interrogations.

Je partage ici un texte de Bert Hellinger qui nous éclaire sur ce thème. 

Merci à Nathalie pour la découverte !

LE MOUTON NOIR DE LA FAMILLE
Les soi-disant "moutons noirs" de la famille sont en fait des chercheurs de chemins de libération pour l'arbre généalogique.
 
Les membres de l'arbre qui ne s'adaptent pas aux normes ou aux traditions du système familial, ceux qui, depuis tout petits, cherchaient constamment à révolutionner les croyances, allant à l'encontre des chemins marqués par les traditions familiales, ceux-là, critiqués, jugés et même rejetés, sont généralement des appels à libérer l'arbre d'histoires répétitives qui ont frustrés des générations entières.

Les "brebis noires", celles qui ne s'adaptent pas, celles qui crient leur rébellion , jouent un rôle de base dans chaque système familial, elles réparent, désintoxiquent et créent une nouvelle branche pleine de fleurs dans l'arbre généalogique.
 
Grâce à ces membres, nos arbres renouvellent leurs racines. Sa rébellion est terre fertile, sa folie est eau qui nourrit, son entêtement est air nouveau, sa passion est le feu qui rallume le cœur des ancêtres.
D'innombrables désirs réprimés, de rêves non réalisés, de talents frustrés de nos ancêtres se manifestent dans la rébellion de ces moutons noirs cherchant à se réaliser.

L'arbre généalogique, par inertie, veut continuer à maintenir le cours castrateur et toxique de son tronc, ce qui rend la tâche de nos brebis difficile et conflictuelle.
Mais qui apporterait de nouvelles fleurs à notre arbre, sinon elles ? Qui créerait de nouvelles branches ? Sans elles, les rêves non réalisés de ceux qui soutiennent l'arbre des générations en arrière seraient enterrés sous leurs propres racines.
 
Que personne ne te fasse douter, soigne ta "rareté" comme la fleur la plus précieuse de ton arbre. Tu es le rêve réalisé de tous tes ancêtre.

Bert Hellinger.

jeudi 7 octobre 2021

Les champignons, une voix de recherche pour soulager la souffrance mentale et augmenter l'immunité

Aucun commentaire :

Depuis la nuit des temps, les chamans utilisent les champignons pour accéder à d'autres niveaux de conscience et vivre des expérience complètement transformatrices.

Aujourd'hui il existe tout un champ de recherche expérimentale qui étudie comment les champignons peuvent être des alliés de choix pour soigner les maux de l'âme.

Le magnifique film "Fantastic Fungi" nous offre entre autre, des témoignages éclairants sur ce sujet.



Voici le site du film pour en savoir plus : https://fantasticfungi.com


Voici un aperçu du documentaire, visible en ce moment sur Netflix : 

dimanche 3 octobre 2021

La rage

Aucun commentaire :

C'est une force indomptable

 qui me prend par surprise


Un énervement nucléaire 

qui me mets sous emprise


Une colère absolue

Contre les mots que j'ai tus

lundi 27 septembre 2021

Quelques citations qui parlent de nos ancêtres

Aucun commentaire :
Nos arrières grands-parents résonnent dans nos veines, 
nos arrières grands oncles et tantes chantent une chanson qui parle à nos mains, 
nos cousins lointains effleurent des pleurs, 
et tous ensemble, nous formons une famille qui ne demande qu'à vivre le plus librement possible 






De quoi parle-t-on quand on parle de mémoire traumatique ?

Aucun commentaire :
Face à des violences très fortes, l'être humain active toute une chaîne de mécanismes de protection qui lui permettent de survivre. De quoi parle-t-on lorsque on évoque "la mémoire traumatique" ? Je vous invite à visionner ces 2 vidéos de Muriel Salmona et de Boris Cyrulnik qui nous font prendre conscience de la dynamique qui est à l'œuvre.


lundi 20 septembre 2021

Rendez-vous les 9 et 10 octobre à la Maison du Mieux-Etre à Rueil - 2 jours pour les femmes et leurs soutiens - Octobre Rose

Aucun commentaire :

Les praticiens de la Maison du Mieux-Etre à Rueil Malmaison vous invitent à 2 journées conçues pour les femmes, et celles et ceux qui les soutiennent, sur le chemin de la guérison face au cancer du sein.

Durant ces 2 jours, vous découvrirez différentes pratiques pour vous accompagner en parallèle du traitement médical.

La guérison est multiple et les différentes approches proposées visent à accompagner et soutenir dans cette étape de vie de manière active et avec sérénité.

Elles s’adressent aussi aux accompagnants et aux familles qui ont besoin également de se ressourcer pour encore mieux soutenir. 

Pour en savoir plus et découvrir le programme : 



lundi 23 août 2021

Qu'est-ce qui est vrai ? Qu'est-ce qui est juste ?

Aucun commentaire :

Vous est-il déjà arrivé de vivre une période où vos repères que vous ne questionniez pas auparavant, sont remis en question. Des amitiés qui ont évolué, des années qui ont passé, des relations qui se transforment et le sentiment de ne plus savoir ce qui est vrai, ce qui est juste, ce qui est bon.

La question se pose alors : suis-je sur le bon chemin ? Qu'est-ce que je suis en train de faire de ma vie ? Qui suis-je ?

dimanche 22 août 2021

Quand l'homéopathie se met au service de la guérison de nos troubles transgénérationnels

Aucun commentaire :


Je partage avec vous quelques lignes du livre : Enlever les mémoires transgénérationnelles avec l'homéopathie" de Bernard Biardeau : 

"Quand les blessures reviennent toujours sur la même partie du corps ou à la même période de l'année, il faut en rechercher la cause. Ces blessures sont généralement porteuses d'une information. 

Quel souvenir enfoui demande à resurgir ?

Une pensée, un acte précis, une maladie ?

En quoi cela appartient-ils à mes ancêtres ou à moi-même ?

Quand des événements identiques se produisent au même âge de la vie chez plusieurs membres de la famille, il est fort probable que c'est une mémoire ancestrale qui demande à être découverte.

p.106



"Toute guérison s'obtient quand les symptômes vont : 

- du mental au physique

- du haut en bas

- de l'intérieur vers l'extérieur

- du général au particulier

- du plus important au moins important

- du plus récent au plus ancien"


p.53




samedi 21 août 2021

Citation : La vie

Aucun commentaire :

 
"Je ne sais toujours pas pourquoi la vie doit vivre. 

Mais en imprimant dans les êtres vivants les sentiments nécessaires à leur absolu désir de rester en vie, 

elle a trouvé la plus géniale des manipulations pour arriver à ses fins."


Corine Sombrun, Les tribulations d'une chamane à Paris, p.177



jeudi 19 août 2021

Travailler avec le chamane en Mongolie : découvrir les étapes qui enclenchent le processus de guérison - Corine Sombrun

Aucun commentaire :


Je suis en train de découvrir les livres de Corine Sombrun qui raconte son parcours en tant que chamane. A travers plusieurs rencontres et expériences qu'elle va vivre, elle nous raconte comment se met en route le processus de guérison de ceux qui viennent demander de l'aide au chaman, en Mongolie. Nous comprenons mieux comment les rituels créent ainsi une dynamique qui va agir sur le "mal".

"Avant la cérémonie, le chamane discute avec la personne venue le consulter, elle lui raconte sa vie et pourquoi elle est venue le voir. C'est un peu le travail d'un psychologue. Premier intérêt du rituel. (...)

Le chamane fabrique ensuite un ongot* censé représenter le problème du consultant. Ce problème, jusque-là abstrait, devient donc concret. Il est là, devant lui. Il peut le toucher et ainsi psychologiquement mieux l'éliminer. Deuxième intérêt du rituel.

Puis le chamane met le "problème" sur l'autel de la cérémonie. Il dit au consultant que si son problème est là, devant lui, c'est qu'il a fait une erreur dans sa vie et vexé un esprit. Pour calmer l'esprit mécontent, il va devoir lui faire des offrandes. Or ce geste, en permettant au consultant de réaliser qu'il peut lui-même faire quelque chose pour guérir, va le faire passer de statut de victime du problème à celui d'acteur de sa guérison. Sa vision de lui-même, de ses capacités, va donc commencer à évoluer. Troisième intérêt du rituel. (...)

Après avoir donné des offrandes, le consultant demande à l'esprit de bien vouloir lui pardonner. Mais ce n'est pas l'esprit qui va pardonner. C'est lui qui, "en payant" sa dette avec les offrandes, va se pardonner ce qu'inconsciemment il se reproche d'avoir fait. Quatrième intérêt psychologique du rituel.

Le chamane enfile ensuite le costume de cérémonie. Ce costume, en lui conférant un statut de messager des esprits, de "surhumain", va permettre au consultant d'avoir d'avantage confiance en lui. Ici on dirait, plus une personne a confiance en son thérapeute, plus elle a de chance de guérir. Cinquième intérêt psychologique...

Puis le chamane demande aux esprits la raison de l'existence du problème. Donc ce que le consultant, ou l'un de ses ancêtres (ce qui serait déjà une notion de la psychogénéalogie dont la théorie et l'étude clinique ne remontent en occident  qu'à seulement une cinquante d'années), a fait pour les vexer. Les raisons données par les esprits au chamane peuvent être très surprenantes. Genre : "Tu as fait trois fois le tour de la ger*", ou : "Ton ancêtre a mangé la viande d'un animal volé..."
Mais peu importe que cette raison paraisse sérieuse ou pas, parce que sa fonction "réparatrice" réside uniquement dans le fait de donner au consultant l'acte d'identification du problème, donc de diagnostic nécessaire au processus de réparation. Sixième intérêt du rituel.

Avant-dernière étape, le chamane "purifie" l'ongot représentant le problème. Or, en le purifiant, il élimine son "pouvoir" néfaste pour le transformer en un nouvel allié de la personne. Le processus de reprise de confiance est du coup renforcé. septième intérêt.

Dernière étape de la cérémonie, le chamane donne au consultant des gris gris protecteurs pour lui et sa maison, ce qui va encore renforcer le processus de reprise de confiance. Huitième intérêt.

*ongot : morceau de tissu blanc sur lequel le consultant écrit son problème et qui sera accroché au costume du chamane

* ger : yourte 


Source :  Les tribulations d'une chamane à Paris p. 144 à 145

Corine Sombrun


* source photo : Source photo : https://laetitiamerli.wordpress.com/2017/11/01/deroule-du-voyage/




samedi 7 août 2021

Quand les fantômes familiaux frappent à notre porte : Bruno Clavier - Psychanalyste Transgénérationnel

Aucun commentaire :

Qu'évoque pour vous l'idée de "fantôme familial" ? 

Je vous invite à écouter ci-dessous le psychanalyste transgénérationnel Bruno Clavier qui nous aide à comprendre comment au sein de nos familles, il arrive que des histoires à fortes charge émotionnelles, vécues par des ancêtres, peuvent trouvent un terrain d'expression à travers les vivants du clan.


Bruno Clavier présente dans son livre "Fantômes Familiaux - Psychanalyse Transgénérationnel" partage avec nous des histoires que ses patients ont "mis au travail" avec lui.


Présentation du livre : "Un enfant peut-il être "assiégé" dans son inconscient par ses ancêtres ? Comment se reconstruire un "père intérieur" quand on est en manque de masculin ? Pourquoi certaines femmes se fabriquent-elles en permanence un "prince charmant perdu" ? Ces questions sont au cœur de ce livre sensible qui, reliant psychanalyse et psychogénéalogie, nous invitent à la découverte de l'étonnant pays des fantômes familiaux, là où tout ce qui n'est pas dit est répété..."

Bonne découverte !

dimanche 25 juillet 2021

Citation : L'imagination selon Alexandro Jodorowsky

Aucun commentaire :

 "A part l'imagination intellectuelle existent l'imagination émotionnelle, sexuelle, corporelle, sensorielle. L'imagination économique, mystique, scientifique, poétique. Elle agit dans tous les domaines de notre vie, même ceux que nous considérons "rationnels". Voilà pourquoi on ne peut aborder la réalité sans développer l'imagination sous des angles multiples.

Normalement, nous visualisons tout selon les étroites limites de nos croyances conditionnées. De la réalité mystérieuse, tellement vaste et imprévisible, nous ne percevons rien de plus que ce qui filtre à travers notre point de vue étriqué.

L'imagination active est la clé d'une vision ample, elle permet d'envisager la vie à partir d'autres niveaux de conscience, supérieurs au nôtre.

Si j'étais une montagne, la planète ou l'univers que dirais-je ? Que dirait un grand maître ? Et si Dieu parlait par ma bouche, quel serait son message ? Et si j'étais la mort ?"


 Alexandro Jodorowsky

La danse de la réalité, p.387




mardi 13 juillet 2021

Quelques citations issues du livre "La danse de la réalité" d'Alexandro Jodorowsky

Aucun commentaire :


Je lis depuis quelques semaines les ouvrages d'Alexandro Jodorowsky qui propose des voies thérapeutique, au cœur des nœuds familiaux dont nous souhaitons nous libérer. Je partage avec vous quelques citations issues de son livre "La danse de la réalité" qui retrace sa vie et le cheminement personnel qui l'a conduit à mettre en œuvre des actes poétiques et thérapeutiques qui donneront naissance à "la psychomagie".

"Grâce à eux j'ai pu comprendre que la santé d'une famille consiste à réaliser une œuvre en commun, qu'il n'y a pas de fossé qui sépare les générations, que la révolte des enfants contre les parents doit être remplacée par l'absorption d'une connaissance pourvu, bien sûr, que la génération précédente se donne la peine d'étendre sa conscience et de transmettre ce qu'elle a acquis" (p.138)

"Les miracles sont comparables aux pierres : ils sont partout, offrant leur beauté et presque personne ne leur accorde de valeur. Nous vivons une réalité où foisonnent les prodiges, mais ils sont vus uniquement par ceux qui ont développé leur perception. 

Sans cette sensibilité, tout devient banal : on donne à l'événement merveilleux le nom de hasard, on avance dans le monde sans cette clé qu'est la gratitude. Lorsque survient l'extraordinaire, nous le voyons comme un phénomène naturel dont, tels des parasites, nous pouvons tirer l'usufruit sans rien donner en échange : ce qui m'est donné, je dois le faire fructifier pour les autres. 

Si on n'est pas uni, on ne saisit pas le prodige. Les miracles, personnes ne les fait ni ne les provoquent, il faut les découvrir. Quand celui qui se croyait aveugle enlève ses lunettes noires, il voit la lumière. Cette obscurité est la prison rationnelle". (p.145)

"L'individu choisissait son propre mal. Pour le soigner il fallait chercher ce qui avait conduit à choisir ce problème et pas un autre" (p.149)

lundi 7 juin 2021

Appréhender la thérapie transgénérationnelle à travers des exemples de cas concrets

Aucun commentaire :

Si l'histoire de vos ancêtres vous questionne, si vous avez le sentiment que quelque chose d'impalpable se joue dans votre dynamique de vie, cette conférence vous donnera des clés très intéressantes pour comprendre comment les secrets de famille se transmettent et agissent sur les descendants.


Toussaint Corticchiato, psychanalyste transgénérationnel et psychogénéalogiste explique de façon très claire à partir de cas concrets, comme le vécu ou le "non vécu" de certains traumatismes par nos ancêtres peut agir dans nos vies.

Lien vers la vidéo : https://youtu.be/usVUC1VVPuM

vendredi 4 juin 2021

Aucun commentaire :

 Chers lecteurs,

Vous qui êtes abonnés à Voyage au pays du bien-être mail je vous remercie infiniment 😊😊😊de suivre nos aventures et de donner vie au blog !



Feedburner, le service d'abonnement par mail que j'utilise depuis le début du blog va s'arrêter automatiquement fin juin 2021.

Si vous souhaitez voyagez au pays du bien-être par mail, il suffit de vous réabonner via le petit module qui se trouve ci-dessous ou dans la colonne de droite du blog.


Recevoir les nouveaux articles par mail :


Si certains d'entre vous sont blogueurs, sachez que "follow it" est une bonne alternative, gratuite, à feedburner.

lundi 31 mai 2021

Guérir

Aucun commentaire :

 


"Guérir, psychologiquement parlant, c'est devenir soi"




La famille, un trésor, un piège 
Métagénéalogie, comment guérir de sa famille
p.92

Alexandro Jodorowsky
Marianne Costa


Alejandro Jodorowsky est une personne au parcours de vie incroyable. A partir de son histoire personnelle et de son expérience, il nous explique comment les dynamiques familiales se créent et se répercutent dans nos vies.

Il parle aussi de "psychomagie", ces actes libérateurs, à la fois créatifs et ritualisés, qui nous permettent de mettre en scène de façon symbolique le nœud du problème et de nous libérer.

Il aborde aussi le tarot de Marseille et sa puissance symbolique très forte. Les prénoms sont aussi abordés.

Ce que je retiens à ce stade de ma lecture c'est que notre inconscient et notre corps ont besoin d'un langage symbolique et métaphore pour transformer nos vécus. Le mental ne suffit pas pour avancer.
C'est un ouvrage multidisciplinaire qui fait référence à de nombreux psychologues. 

C'est un livre très généreux qui vise à transmettre tout son savoir au lecteur.

vendredi 21 mai 2021

"Nos mémoires secrètes - Voyage en psychogénéalogie"

Aucun commentaire :

Une nouvelle vidéo sur le sujet qui est au cœur de mes recherches en ce moment : comprendre comment nous sommes liés au vécu de nos ancêtres et comment nous libérer de ce qui ne nous appartient pas tout en rendant honneur aux douleurs et aux histoires du passé.


lundi 17 mai 2021

Comment savoir si nous portons un traumatisme transgénérationnel ?

Aucun commentaire :
Quel héritage avons-nous reçu de nos ancêtres ? Sommes-nous porteurs de traumatismes non digérés que nos ancêtres ont vécu ? Je vous invite à écouter Cyrinne Ben Mamou qui nous apporte de nombreuses clés pour comprendre comment nous pouvons être lié à certaines douleurs du passé, non digérées par des membres de notre lignée.

vendredi 7 mai 2021

Comprendre la dynamique qui nous lie à nos ancêtres et notre place dans le clan : Le B.A BA de la psychogénéalogie

Aucun commentaire :

Je partage avec vous quelques vidéos très claires qui expliquent comment travailler avec notre arbre généalogique pour comprendre notre place au sein de notre famille, et de notre clan plus largement.

jeudi 6 mai 2021

Le renouveau

Aucun commentaire :
Comment arrivez-vous à prendre soin de votre énergie et à reprendre racine avec ce qui est bon pour vous? Qu'est-ce qui vous fait du bien quand vous avez le sentiment d'être dépassé par vos émotions et les événements ?

Observer la nature, surtout au printemps, fait partie de ces choses qui me font toujours du bien. Il me faut parfois du temps pour arriver à lâcher prise et à être vraiment là avec les plantes et reprendre mon souffle. 

J'ai l'impression qu'avec les années qui passent, chaque printemps devient de plus en plus magique. La force de vie qui se réveille et qui s'offre ainsi à nos yeux est tout simplement incroyable, porteuse d'espoir, unique, tendre, belle, forte et tant d'autre choses encore qui ne se traduisent pas forcément en mot.

Cette explosion de vie a pourtant mûri de longs mois durant lesquels il peut être facile d'oublier que la vie va rejaillir sous nos yeux à nouveau, d'une façon à la fois familière et tout autant inattendue, elle est 

Puissante

Régénérante

Irisée

Nouvelle

Timide

Elégante

Multiple

Palpitante

Souriante




jeudi 15 avril 2021

Un souffle de vie

Aucun commentaire :

 Tu es le café du matin

Tu es la rosée sous mes pieds

Tu es mon chat qui s'étire

Tu es la graine qui jaillit

Tu es la fleur qui sourit

Tu es la musique qui me porte

Tu es la chaleur qui me berce

Tu es au delà de ce qui me transperce


Cet indéfinissable souffle de vie

Qui m'appelle à me réveiller

Qui me donne envie de chanter

Qui me parle au creux de mon cœur

Qui fait partir toutes mes peurs

Qui me fait respirer pleinement

Qui me donne confiance

mercredi 7 avril 2021

Le trésor

Aucun commentaire :





 "Les yeux qui cherchent un trésor
découvriront ce qu'ils sont prêts à voir"







lundi 22 mars 2021

Quand la colère et la tristesse s'emmèlent

Aucun commentaire :

 Avez-vous déjà expérimenté ces situations qui font jaillir en vous un bouquet de sentiments contraires difficiles à gérer ?

Quand la colère se mêle à la culpabilité, à un sentiment d'impuissance qui glisse doucement vers la tristesse. Comment transformer nos émotions quand nous avons l'impression qu'elles se retournent contre nous ?

Comment sortir des scenarios que nous répétons malgré nous depuis notre enfance et qui nous donnent l'impression d'avoir toujours 5 ans d'un point de vue émotionnel?

Quand nous ne nous autorisons pas à dire ce que nous avons sur le cœur, pour 10 000 bonnes raisons. Quand nous ravalons notre énervement et le retournons contre nous à coup de tablettes de chocolats, de verres avalés en hâte pour chercher un réconfort et une façon de ne pas lâcher les grands chevaux de la rage qui bout en nous et qui risque de faire des dégâts irréversibles dans des relations qui nous sont les plus chères ?

On pourrait croire qu'avec les années et le travail sur soi, on est "au-dessus" de tout ça, qu'on est à même de prendre du recul, de gérer ces paradoxes émotionnels avec légèreté et de ne prendre que le meilleur de chaque personne et de chaque relation. C'est encore une fois un tour de notre égo qui croit être parvenu "à la maîtrise de sa vie", à gérer les émotions en adulte, à être un bouddha relationnel.

Le dialogue intérieur qui nait en moi dans ce genre de situation m'épuise et me décourage. Je sais que je dois changer quelque chose en moi pour vivre ces situations autrement.

Je sais que je dois faire face à la vérité nue et accepter ce qui est.

Je suis perdue, ne sachant plus ce qui est bien, ce qui est mal, ce que je dois faire.

Et pourtant, je sais au fond de moi, que le chemin qui est bon pour moi n'est pas celui qui passe par la négation de mon identité.

Et si j'étais plus indulgente avec moi et aussi avec les autres ?

Et si, et si, et si....

Respirer, s'arrêter, attendre que l'aube d'un nouveau jour, éclaire à sa manière, ce labyrinthe émotionnel.

Demander de l'aide à plus grand que soi pour apprendre à transformer tout cela en quelque chose de bien.

Etre humain, job à temps plein. Etre quelqu'un de bien, job qui nous coûte un rein. Etre soi, job qui demande de la foi...



jeudi 11 mars 2021

Le sens de votre prénom

Aucun commentaire :

Notre prénom fait tellement partie de nous que nous pouvons oublier à quel point il joue un rôle clé dans notre vie. 

Savez-vous pourquoi votre prénom vous a été donné ? 

Quel rapport entretenez-vous avec votre prénom ?

A-t-il déjà été porté par quelqu'un dans votre famille ?

Dans le cadre mes mes recherches sur mon arbre généalogique, je suis amenée à me reposer ces questions dans l'espoir d'éclairer certaines zones d'ombres de l'histoire familiale que je ne connais pas encore.

Ceci m'amène à découvrir que le prénom constitue une clé importante qui ouvre de nouvelles pistes, que ce soit à travers son sens symbolique, sa mélodie, les aïeux qui le portent.

Alors que je l'avais déjà lu, je redécouvre aujourd'hui que mon prénom "Stéphanie", lié à Stéphane et Etienne, qui est le Patron de la Hongrie, de Budapest... la ville de ma grand-mère maternelle dont justement j'explore la lignée.

Si cette recherche vous intéresse également, voici un site que j'ai parcouru qui pourra vous éclairer à votre tour : 

http://www.sensdesprenoms.com/basededonnees.html



dimanche 7 mars 2021

Soigner l'âme pour guérir

Aucun commentaire :

 


On ne peut guérir la partie soignée, sans soigner le tout.
On en doit pas soigner le corps séparé de l'âme et pour que l'esprit et le corps retrouvent la santé, il faut commencer par soigner l'âme.
Car c'est une erreur fondamentales des médecins d'aujourd'hui de séparer l'âme et le corps"

Platon

vendredi 5 mars 2021

Que racontent les histoires que vous inventez ?

Aucun commentaire :

Je viens de m'inscrire à un groupe d'écriture et j'y ai écris un texte qui a coulé facilement sous mes doigts.

Le pouvoir de l'imagination est multiple et a la vertu aussi de réfléter des choses que nous ne savions pas enfouies en nous et qui tout à coup se matérialisent comme si elles avaient toujours existé.

Je partage aujourd'hui l'histoire de Keroul le barde, qui est née en réponse à un exercice d'imagination

Votre personnage ouvre un livre magique.
Que contient il? Que se passe-t-il ?


Keyroul le barde ouvre enfin le livre magique.

Il y cherche la formule de la musique qui enchantera tous les cœurs, même ceux qui ont cessé de croire en la vie. Cette formule permettra à celui ou celle qui la réalisera, de créer une mélodie qui entre dans toutes les méandres de nos âmes.

Cette musique a un pouvoir incroyable, elle fait renaître tout ce qui doit l'être, elle rétablit l'harmonie et ouvre de nouvelles portes là où des murs ont été montés.

Keyroul n'ose pas y croire, est-il prêt aujourd'hui à offrir à l'univers une symphonie réparatrice ?

Est-il prêt à renoncer aux ténèbres qui l'entourent et à renouer avec sa nature profonde ?

C'est l'heure de vérité... En tournant les pages du grimoire, il sent son cœur s'accélérer, ses sens s'aiguiser, le monde devient plus palpable. Il s'approche du but.

Il est né pour sauver, en ce jour l'éternité.

Il s'apprête à formuler avec force les mots sacrés.

Il recueille les ingrédients qui seront ses alliés et prépare avec soin le rituel qui doit être célébré.

Il sait que part ce geste, il va rétablir la vérité.

Il sait que part ce geste, il retrouvera l'éternité.

Keyroul le barde, a chanté avec toute son âme la formule magique.

C'est alors qu'il s'est transformé en un papillon étoilé. Une lumière étincelante, une pluie réconfortante, une métamorphose pour avec la vie, à nouveau renouer.

lundi 1 mars 2021

D comme Désir

Aucun commentaire :

D comme Désir

 


Tu es arrivé par hasard

Comme une étoile dans le brouillard

 

Tu as ressurgi dans ma vie

Au milieu d'un sens interdit

 

Tu m'as appelé de toutes tes forces

Tu t'es infiltré dans mon écorce

 

Tu prends appui sur toutes mes failles

Tu grandis dans mes entrailles

 

dimanche 28 février 2021

Ecrire, le voyage intérieur qui nous fait avancer

Aucun commentaire :


Chaque mot que nous écrivons sur une page blanche est une parcelle de nous-même que nous offrons au monde. Cette infime part de nous contient en elle tous les possibles, tous les secrets, toute la vérité de notre âme et de notre cœur.

Ecrire nous conduit aussi vers les endroits les plus sombres de notre identité, vers nos tourments, vers des chemins tortueux qui nous avons peine à emprunter.

Les mots sont des portes uniques vers de multiples destinations, vers des rêves prêts à être formulés, vers des idées qui veulent être embrassées, vers des pouvoirs qui ne demandent qu'à se révéler.

Prendre la plume, choisir un stylo, laisser ses mains courir sur le clavier, sont autant d'actes créateurs qui expriment une part de nous.

Faire face à nos démons, à nos peurs, à nos propres contradictions, sans autre jugement que celui du papier, c'est une façon de préparer le terreau qui va nous amener à nous exprimer dans toute notre vérité.

Les mots ont un pouvoir incroyable : écrits, parlés, chantés, cachés, réprimés, donnés, partagés... 

Les mots sont intemporels, ils traversent les âges, soignent, guérissent, autant qu'ils blessent.

Il suffit d'un simple "je t'aime" pour nous faire décoller, d'un "merci" dit avec cœur pour nous réconcilier...

Quels sont ces mots que je veux te dire ?

Quels sont ces mots que je me retiens de te dire ?

Quelle part de moi je souhaite avec toi partager ?

Quelle part de toi, je ne veux plus contacter ?

Chaque mot qui prend naissance au creux de mon âme, dans ses côtés les plus lumineux et les plus obscurs, est une part de moi que je choisis de faire grandir en plein jour ou dans mes tripes.

Ecrire est une façon de faire ressortir la mer intérieur qui nous traverse, chaque mot est comme une vague, chaque phrase comme une autre vague. Et toutes ces lignes sur le papier, comme l'écume sur le sable révélée, sont des respirations de notre être, celles que nous laissons sur le rivage, celles qui traversent tous les âges.

Ecrire, une nouvelle page. 

Respirer, encore une fois

Vivre

Libre


Guérison

Aucun commentaire :

 

J'affirme que j'ai le pouvoir de me guérir



vendredi 26 février 2021

Sortez des sentiers battus et ouvrez de nouvelles voies avec Audrey Chapot

2 commentaires :
Chers lecteurs,

Je vous invite aujourd'hui à faire la connaissance d'Audrey Chapot qui œuvre de multiples manières pour nous amener à expérimenter de nouvelles façons d'appréhender le monde et y prendre notre place de la façon la plus juste possible. Audrey nous parlera aussi de son 3ème livre. Bonne découverte...


Bonjour Audrey, c’est un plaisir de vous accueillir aujourd'hui ! Vous avez carte blanche pour vous présenter à nos lecteurs, qu’aimeriez-vous nous dire de vous ? 

Bonjour Stéphanie, ravie de cet échange ! 

Je dirais avant tout que je suis une curieuse insatiable, et que tous les prétextes sont bons pour l’aventure : explorer des terres, des disciplines, des manières d’être, de faire et de penser.

Chercher à comprendre, profiter de ce qui fait du bien, nous réconcilier avec notre nature profonde, et décortiquer ce qui me parait bancal pour l’éviter.

De manière plus conventionnelle, j’ai créé une activité d’aide à la réflexion et de consultation individuelle. J’associe recherches et pratiques très éclectiques pour amener chacun à changer de perspective, à agir avec plus de justesse et à se reprendre en main de manière très concrète au quotidien.


Vous vous apprêtez à sortir votre 3ème livre. Racontez-nous ! De quoi s’agit-il ? 

Ce livre s’intitule « Éloge des métiers hybrides. Pour les touche-à-tout et les autres ». 

Pendant plusieurs années, je me présentais comme « anthropologue hybride », simplement parce qu’il m’était difficile d’expliquer clairement mon métier en un mot. J’exerce un métier multiple, à facettes. 

La plupart de mes clients se reconnaissent dans cette notion de touche-à-tout et de « quête » du métier qui les satisferait. J’avais besoin d’expliquer qu’en réalité, c’est non seulement assez banal, mais surtout la normalité de nos ancêtres ! Notre histoire l’a mis de côté pour nous conditionner aux prérequis de l’époque industrielle, qui ne représente que 200 ans de l’histoire humaine. 

Les deux premiers livres proposaient d’aborder nos manières de vivre et les conditionnements invisibles qui nous impactent : le premier par les mots usuels et galvaudés que nous employons au quotidien, le second en proposant une grille de lecture de notre environnement permettant de nous adapter en situation inconfortable. 

Ce troisième livre, est en quelque sorte une troisième porte d’entrée. Il propose d’autres clés et d’autres questionnements sur notre situation. 

Ce qui m’importe est de changer de regard sur ce que nous vivons et de redonner à chacun sa capacité de penser, d’agir et d’expérimenter.


Qu’est-ce qui vous amenée dans votre parcours à vous intéresser à la civilisation indienne ? 

Une attirance viscérale. 

Ce n’était pas la seule aire culturelle qui m’attirait ainsi, mais je devais choisir pour mes études, en tout cas prioriser ! 

Les raisons sont multiples, mais l’un des éléments phare est que j’avais été initiée très jeune à certaines pratiques venant d’Inde. Je crois que cela m’a poussé à approfondir intellectuellement ce que j’avais expérimenté intimement. J’ai donc étudié le sanskrit, les philosophies et les religions indiennes et approfondi l’évolution des idées et des comportements à travers l’histoire du sous-continent. 


Vous accompagnez des personnes qui vous consultent à des étapes clés de leur vie. Qu’est-ce qui est important pour vous dans votre pratique ? 

Ma pratique évolue régulièrement, parce que les demandes de mes clients évoluent, et parce que j’ose dorénavant intégrer des aspects et des pratiques que je réservais auparavant à la sphère privée. C’est important d’être à l’aise et de s’adapter à ce flux.

Ce qui m’importe est de travailler en sur mesure, et c’est non négociable ! 

Partir de qui sont ces personnes, décrypter et lever ensemble les perturbations récurrentes qui les entravent, les dissonances qui les freinent, les mémoires qui leur collent à la peau. 

L’objectif est qu’elles reprennent leur vie en main et qu’elles réveillent leur potentiel endormi. Je les accompagne dans leur propre transition personnelle. 


Quels conseils donneriez-vous à celles et ceux qui veulent sortir de leurs schémas de pensées et qui souhaitent s’ouvrir à de nouvelles perspectives ? 

Autant que possible, faire un pas de côté pour regarder les situations autrement. 

Et cela passe par changer ses habitudes et se confronter à d’autres manières de faire, d’être, de choisir.

C’est extrêmement riche de lire, écouter, échanger avec des personnes radicalement différentes, aux choix de vie parfois contraires aux vôtres. Cela permet d’imaginer les contraintes et allègements qui en découleraient pour vous ; cela inspire à faire autrement, aide à faire le premier pas, même simplement pour tester ! 

Tant que nous ne passons pas par les actes, par l’expérience vécue de s’y prendre autrement, les schémas de pensée anciens persistent. 

Simple à dire. Les clés principales pour comprendre et agir sont dans mes ouvrages : L’Esprit des mots, Tel un roseau, et le dernier Éloge des métiers hybrides.



Comment peut-on aujourd’hui se reconnecter à des pratiques ancestrales et intégrer le monde invisible pour trouver notre juste place dans le monde ? 

Il n’y pas à « intégrer » le monde invisible puisque nous en faisons déjà partie. Le fait que certains l’ignorent ne signifie pas qu’ils ne baignent pas dedans.

Ce dont il s’agit est de réapprendre à naviguer dans un monde plus grand que notre réalité visible et domestiquée, et à nous remémorer nos capacités naturelles ankylosées.

Il n’existe pas qu’une manière de faire. 

Ce qui me parait indispensable pour être à l’aise entre ces dimensions est de cultiver l’écoute profonde de soi et de son corps, et de s’imbiber de contact direct avec la nature autant que possible. Ces deux aspects contribuent à réveiller nos canaux de perception et nos capacités cognitives, et apprendre à les décoder au fur et à mesure.



Avez-vous des citations ou des textes qui résonnent en vous que vous aimeriez partagez avec nous ? 

Nous sommes envahis d’informations, les citations inondent les réseaux sociaux et les newsletter…

Parfois le silence est encore plus riche !


Un dernier petit message pour la route ? 

Merci pour cette invitation Stéphanie !

Pour en savoir plus : 

Le site d'Audrey Chapot : https://www.audreychapot.com


***

Chère Audrey,

Je vous remercie beaucoup pour ce riche partage et de semer de nombreuses graines qui nous invitent à ouvrir nos horizons.

"Tant que nous ne passons pas par les actes, par l’expérience vécue de s’y prendre autrement, les schémas de pensée anciens persistent", voici un conseil que je vais méditer et surtout tâcher de mettre en pratique !

Je vous souhaite de nombreuses lectrices et lecteurs et de belles rencontres en chemin 😊 !


Pour recevoir les prochains articles du blog :

Recevoir les nouveaux articles par mail :