mardi 30 juin 2020

Libre

Aucun commentaire :

"Chaque fois que tu regardes l'autre comme un être libre de ses choix, maître de son destin, tu lui offres la possibilité d'ouvrir encore plus grand ses ailes"

S'entourer des bonnes personnes

Aucun commentaire :

"Surround yourself with those who bring out the best in you, 
not the stress in you"


vendredi 26 juin 2020

Transformation

Aucun commentaire :
"Une fois qu'un poussin a émergé de sa coquille ou un papillon de sa chrysalide, il n'y a pas de retour possible, mais un déploiement continu dans le nouveau. Laisse le déploiement être pour toi un processus qui se fait jour après jour, heure après heure, minute après minute."

Merci à Florence Moreau pour la découverte :)


mardi 23 juin 2020

Le silence est plein de réponses

Aucun commentaire :
Quel espace vous donnez-vous 
pour engager un dialogue intérieur 
sur les sujets qui sont importants pour vous ?

Les couleurs et leur rôle dans notre vie

Aucun commentaire :
"Je vois la vie en rose, j'ai des idées noires, je vois rouge, je suis vert de rage..."

 Les couleurs font partie intégrante de notre vie et jouent un rôle dont parfois nous n'avons pas conscience.




Je vous invite à voir cette vidéo de Jean-Gabriel Causse, l'auteur de l'étonnant pouvoir des couleurs qui nous invite à prendre conscience de leur influence sur nous et à découvrir l'article que Zenopia a partagé sur le sujet : https://aupaysdubienetre.blogspot.com/2016/07/letonnant-pouvoir-des-couleurs-de-jean.html




lundi 15 juin 2020

La recherche du contentement plutôt que la recherche du bonheur

Aucun commentaire :
Je vous recommande la lecture de cet article très intéressant. La recherche du bonheur versus le développement du contentement.

L'auteur souligne à quel point la poursuite du bonheur se situe dans une approche du "toujours plus" et nous rend dépendant de paramètres extérieurs à nous-même.

Alors que le contentement, qui part du principe que "tout est parfait en tant quel tel", nous amène à nous questionner sur ce qui nous donne un sentiment de complétude en tant qu'être humain.

Bonne lecture !



vendredi 12 juin 2020

Interview : 52 clés pour se libérer de l'insomnie avec Sylvie del Cotto

Aucun commentaire :
=
Comment avez-vous dormi cette nuit ? Avez-vous parfois des insomnies ? 
Je vous invite aujourd'hui à rencontrer Sylvie Del Cotto qui après avoir lutté contre ses propres insomnies a décidé de partager auprès de ses lecteurs des clés concrètes pour vivre le mieux possible ces moments nocturnes particuliers. Bonne découverte !


Bonjour Sylvie, et si nous faisions connaissance avant de plonger ensemble dans le monde du sommeil ? 

J’ai un parcours un peu atypique. J’ai étudié l’histoire de l’art, suivi une formation en réflexologie, vécu dans plusieurs pays. 
Je suis curieuse de tout, et j’aime avant tout écrire, transmettre, et aider les autres. Et je n’imagine pas vivre sans le yoga, la méditation, mon stylo et mon carnet.



Comment en êtes-vous venue à prendre la plume pour alléger nos nuits ?

Quand je suis devenue insomniaque de manière récurrente, il y a quelques années, je ne me retrouvais pas dans les conseils que je lisais à droite, à gauche. Dans les blogs, les insomniaques se demandaient beaucoup quoi faire de leurs nuits. En les lisant, je sentais qu’ils avaient besoin de se donner le droit d’occuper ces nuits et de trouver un allié. 

En ce qui me concerne, j’ai eu un déclic : je me plaignais comme beaucoup de mères, de n’avoir jamais de temps pour moi. Et d’un coup, la nuit, je disposais enfin de temps libre ! D’une plage de temps sans témoin, sans bruit, sans pression extérieure et il ne tenait qu’à moi de mieux la vivre. 

Certaines nuits, comme le jour, on est d’humeur à rester tranquille, d’autres à créer ou à se sentir utile et efficace. J’ai commencé par rédiger des fiches d’activités, qui sont devenus les "TAM", ou "Temps A Moi" de mon guide. Elles permettent de s’approprier ses nuits, d’effectuer ce pas de côté nécessaire pour accepter le temps présent. Rapidement,  j’ai eu envie de partager ce cheminement libérateur avec celles et ceux qui ont encore du mal à vivre ces moments de leur vie. 


Pouvez-vous nous présenter votre livre et la façon dont vous l'avez construit ? 

Ce livre est un compagnon, dans lequel on peut piocher la nuit, ou le soir avant de se coucher. Un ami qui vous rappelle de vous aimer tel que vous êtes, en cet instant précis, la nuit aussi. Que l’insomnie passera mais qu’en attendant, on peut profiter de cet instant comme de tous les autres. 

Dans ce livre, je commence par retracer l’histoire du sommeil à travers les arts, et d’autres cultures, à d’autres temps de l’Histoire. A travers cet éventail de représentations du sommeil, chacun est invité à  cerner l’image qu’il se fait du sommeil. Notre éducation pèse lourd dans notre rapport au sommeil. Souvent, on se sent « obligé de dormir la nuit » ou de dormir 8 heures. 

Pourquoi ne pas dormir autrement ? Dans ce but, j’aborde d’autres habitudes de sommeil, comme le sommeil fragmenté, mais aussi la question des petits dormeurs, et je tords le cou aux idées reçues. 

Le lecteur est invité à tester de nouvelles habitudes, afin de définir ses besoins réels, dans la mesure de ses possibilités et de ce qu’il découvre de lui-même au fil des pages et des activités. Donc, des activités, les "TAM", sont proposées tout au long de cet ouvrage pour occuper ce temps libre, ce temps pour soi, en attendant de faire la paix avec le sommeil. 

Des activités très variées : 
  • Calmes : infusions, huiles essentielles, exercices de respiration, méditation, etc. 
  • Créatrices : exercices d’écriture, de dessin
  • ratiques : méthodes de rangement, kintsugi, jardinage à partir de ce que l’on consomme, comment préparer un projet, etc. 
Et enfin, pour qui le souhaite, je dresse un panorama des conseils de spécialistes du sommeil, là encore en invitant chacun à dresser son bilan : faire le point sur son image du sommeil, ses besoins, ce qui l’inspire, et plus concrètement, un carnet à remplir de ce qui a été testé, validé, approuvé.

Il s’agit donc d’un accompagnement personnalisé, actif, vers le mieux-vivre des nuits sans sommeil. Autrement dit, il est question d’accepter plutôt que de lutter. Car accepter permet de gagner en sérénité, ce qui finit par favoriser le repos.


Avant de parler d'insomnie, qu'est-il important de comprendre à propos du sommeil ?

Que nous sommes tous différents. Nous n’avons pas tous besoin de huit heures de sommeil et nos besoins évoluent avec l’âge, les saisons, les événements, la santé, etc … autant de choses que nous ne contrôlons pas toujours. En revanche, nous pouvons agir sur notre perception des choses.

mardi 9 juin 2020

Renaître

Aucun commentaire :
"Ce qui est intéressant dans l'idée de renaître,
 c'est de dépasser notre éducation, notre environnement, nos rencontres, 
pour revenir à ce qu'on veut, et cette question est importante à diverses périodes de sa vie. (...).

Renaître, c'est se mettre au monde avec ses vraies décisions essentielles (...)."

Samuel Le Bihan

Source : Happinez n°49, p.100

dimanche 7 juin 2020

Etre en vie

Aucun commentaire :
Le combat que je mène aujourd'hui
N'est pas ce qui me définit

C'est une partie de qui je suis
C'est une partie de ce que je vis

Afin de pouvoir avec toi
Partager mes victoires
Je dois pouvoir avec toi
Traverser mes batailles

Sans rien renier de mon identité
Sans mon être nier

Ma vie est aussi précieuse que la tienne
Nos souffrances n'ont pas besoin d'être comparées
Ce que tu vis t'appartient
Ce que je vis me reviens
Ni plus, ni moins


Pour recevoir les prochains articles du blog :

Recevoir les nouveaux articles par mail :