dimanche 26 décembre 2021

mercredi 15 décembre 2021

Un témoignage sur l'inceste qui aide à appréhender les mécanismes de la mémoire traumatique

Aucun commentaire :

Face à des événements traumatiques que l'être humain rencontre, plusieurs mécanismes se mettent en œuvre pour le protéger. Cela explique notamment comment face à certains événements traumatisants, l'être humain peut mettre en place un système d'amnésie partielle qui occulte complètement ce qui s'est passé.

Et pourtant il y a bien eu une blessure, une attaque contre la personne et son moi profond et c'est toute la personnalité qui est alors impactée. 

Le journaliste Stéphane Allix, raconte dans ce témoignage  et son livre, "Nos âmes oubliées" comment il a été amené à se retrouver face à l'innommable inceste qu'il a subit dans son enfance.

Comment faire face à cette réalité ? Comment la vivre et ne pas mettre en péril les fondations de son être ?

Cette interview de la petite voix permet de poser des jalons pour appréhender ce sujet délicat.


Lien vers l'interview : https://youtu.be/cRrdTPDZ5XY






mardi 7 décembre 2021

Interview : Découvrons les vertus du Niaouli en compagnie de Myriam Bailly

Aucun commentaire :
Avez-vous déjà entendu parle de l'arbre nommé "Niaouli" ? Nous partons aujourd'hui à sa rencontre en compagnie de Myriam Bailly, qui nous présente avec générosité cet arbre si particulier... Bonne découverte !

Bonjour Myriam, tu viens de rédiger un mémoire sur le niaouli, un arbre bien particulier. Comment as-tu été amenée à faire des recherches sur cette plante ?

Bonjour Stéphanie, je te remercie beaucoup de l'intérêt que tu as eu pour mon mémoire, et de cet interview. C'est une belle occasion de m'exprimer au sujet de cet arbre que j'affectionne particulièrement, le Niaouli.

En 2020, j'ai débuté une formation pour devenir praticienne en aromathérapie avec l'EFAI (Ecole Française d'Aromathérapie Intégrative). Cette fameuse année a fait naître en moi le besoin d'apprendre et de comprendre plus précisément comment je pouvais utiliser les huiles essentielles.

Je réalisais aussi que je ne savais plus trop de quoi j'avais envie et ce que je voulais faire professionnellement, je me posais la question d'une reconversion. J'ai toujours eu une carrière centrée sur l'écoute, le soutien et l'accompagnement d'autrui mais là, je me sentais vraiment fatiguée et démotivée.

Donc entreprendre une formation dans un domaine qui me passionnait depuis toujours, différent de ce que je connaissais jusqu'à maintenant était le moyen de créer du mouvement, de l'énergie positive en moi. Et je dois bien reconnaître que cela a marché!

Il m'a été demandé de rédiger un mémoire sur la plante de mon choix, pour y aborder les caractéristiques botaniques, thérapeutiques et l'histoire de la plante dans les traditions.

Intuitivement, j'ai choisi le niaouli au moment où mon formateur a évoqué la façon dont les écorces de cet arbre sont utilisées par les peuples anciens. A la naissance de leurs enfants, ils les enveloppent dans ces écorces-peaux, dans le but de leur assurer protection. J'ai alors senti une grande émotion, et le besoin d'en savoir davantage. 

Je suis donc partie à la rencontre de ce niaouli, comme une voyageuse part à l'aventure, en quête de connaissance et d'exploration.


Qu'as-tu appris à son sujet ? Qui est donc cet arbre ?

Au fil de mes lectures et de mes recherches, j'ai réalisé que le niaouli lui-même était un grand voyageur. Il s'est implanté et enraciné dans de nombreux endroits du globe comme l'Australie, la Nouvelle Calédonie ou Madagascar...

Les aborigènes le nomment l'arbre à écorce de papier, c'est le compagnon de leurs ancêtres, un précieux protecteur. Il est aussi désigné comme un arbre du Temps du Rêve, lié à la cosmogonie de ce peuple.

Les femmes mettent au monde leurs bébés sur ses écorces souples, puis les enveloppent rapidement pour la cérémonie d'accueil qui assurera protection et force aux nouveaux nés.

Dans les zones arides, il accompagne les voyageurs grâce aux différentes couches humides de ses écorces, devenant donc une source d'eau. Dans la canopée, le niaouli sert de refuge aux oiseaux, aux opossums et aux wallabies. 

Ses écorces ressemblant à du papyrus, les aborigènes y dessinent et peignent leur héritage culturel, leurs rêves.

Depuis toujours, les peuples du Pacifique l'intègrent à part entière dans leur pharmacopée médicinale. Les enfants, les malades sont baignés dans des infusions de feuilles de niaouli pour leurs vertus antiseptiques, antivirales, expectorantes, antirhumatismales...

Avec les feuilles, les Canaques préparent aussi du thé, des sauces parfumées (elles remplacent notre laurier), et les abeilles produisent du miel à partir de ses fleurs. Les écorces sont aussi utilisées pour la fabrication des toitures, l'étanchéité des pirogues. 

Le niaouli est donc un ami de la vie quotidienne.

Les études botaniques mettent en évidence que le niaouli affectionne tout particulièrement les terrains humides et marécageux, et c'est là qu'il peut atteindre jusqu'à 30m. Il s'acclimate et résiste à une large majorité de biotopes, son potentiel de développement est d'une adaptabilité écologique et d'une vitalité exceptionnelle.

Il résiste aussi très bien au feu car l'humidité présente dans les couches de ses écorces protège le tronc, donc le cœur de l'arbre. 

J'aime le définir comme un Phoenix, celui qui renaît de ses cendres, malgré les épreuves de vie.

En fonction de ces environnements, il développe des stratégies de survie propres à ce qu'il est. Ses essences aromatiques lui permettent de lutter contre des agents pathogènes, de développer sa croissance et se multiplier, se régénérer en fabriquant une nouvelle écorce, une nouvelle peau.


Qu'est-ce qui t'as étonnée lors de tes recherches ?

J'ai d'abord été très surprise en regardant pour la première fois des photos de niaouli, de ce côté écorché qui le caractérise tant. On peut voir des couches nombreuses nombreuses qui se superposent les unes et les autres, laissant apparaître toujours un peu plus ce qu'il est véritablement. 

J'ai compris pourquoi il était si important dans les pathologies cutanées, en cas d'irritations, d'inflammations et de brûlures car il est lui même capable d'affronter ces grands incendies, et d'y faire face.

 J'ai vu ce pêle-mèle d'écorces étonnant, et d'une certaine manière j'y ai vu l'être humain, et ce qui se cache en nous sous de multiples apparences, et comment nous pouvons oser regarder nos vulnérabilités, pour mieux réaliser nos forces, et nos potentiels.


Comment utilise-t-on l'huile essentielle de niaouli ? Quelles sont ses vertus ?

C'est une huile essentielle bien connue pour les maux de l'hiver, car elle possède des propriétés antivirales et stimulantes immunitaires.

C'est une décongestionnante respiratoire, bénéfique lorsque nous avons une toux grasse car elle facilite l'expectoration. C'est aussi une excellente antiseptique des plaies, des infections liées à des bactéries. Elle est utile en cas d'herpès, connu aussi sous le nom de "feu sauvage", de coups de soleil et pour les affections dermatologiques.

Une huile essentielle s'utilise de façon générale diluée dans une huile végétale comme l'amande douce, le jojoba. Il est même possible de créer des baumes aromatiques, en faisant fondre du beurre de karité par exemple.

J'en profite pour préciser plusieurs points, car la plupart des personnes (et j'ai en fait partie jusqu'à 2020...) prennent les huiles essentielles par voie orale. Ce n'est pas toujours le plus efficace, et cela donne beaucoup de travail au foie pour détoxiquer les molécules !


Donc en application cutanée sur les poignets c'est tout autant pertinent.

Pour recevoir les prochains articles du blog :

Recevoir les nouveaux articles par mail :