mardi 16 octobre 2018

Interview : Didier Pleux nous présente son nouveau livre "On aime comme on a été aimé ?"

Bonjour chers lecteurs,

L'amour est un thème qui m'inspire beaucoup et que j'aime explorer de différentes manières*.

Quand j'ai appris la parution prochaine du livre "On aime comme on a été aimé?", j'ai voulu en savoir plus. Je vous invite donc aujourd'hui à rencontrer son auteur,  Didier Pleux. Bonne découverte !



Bonjour Didier Pleux, merci de passer un moment en notre compagnie. Pouvez-vous nous parler de votre parcours?

Je suis psychologue clinicien, psychothérapeute, Docteur en psychologie. Je dirige l’Institut Français de thérapie cognitive. Éducateur spécialisé pendant mes études de psychologie j’ai toujours travaillé sur la « psychoéducation ». Formé aux USA par Albert Ellis à la psychothérapie cognitive et comportementale, j’ai contesté certains dogmes de la psychanalyse. 

Vous venez de publier "On aime comme on a été aimé". Qu'est-ce qui vous a motivé aujourd'hui à écrire sur ce thème des relations affectives et amoureuses ?

En consultation je vois beaucoup de couples qui se séparent au bout de quelques années sur des décisions uniquement émotionnelles, peu réfléchies. D’où mon envie de mieux « penser » le couple.

Quels sont les messages que vous souhaitez faire passer à vos lecteurs ?

Que si nous réagissons si « émotionnellement » dans notre couple, c’est que nous souffrons d’empreintes affectives. Ces « empreintes » nous font agir d’une façon trop impulsive et, le plus souvent, notre partenaire va subir ce que nous avons mal digéré dans nos premières amours (parentales et autres...).


Dans quelle mesure la façon dont nous avons été aimé dans notre enfance influence-t-elle nos relations futures ?

S’il existe effectivement des empreintes liées à notre façon d’avoir été aimé dans notre enfance, il est possible d’en prendre conscience, de les analyser et de les remettre en question.


Comment pouvons-nous à l'âge adulte vivre des relations saines affectivement ?

En pensant mieux notre petite enfance, en quittant des « schémas affectifs » préétablis. En « pensant » nos carences avec notre capacité adulte d’observer, de comprendre, de remettre en cause et de relativiser.

Quels conseils donneriez-vous à celles et ceux qui "ne croient plus en l'amour" ?

De bien analyser ce qui leur semble si « déterminé » dans leurs échecs amoureux. De revisiter son histoire infantile avec des regards adultes, matures et non « infantiles ».

Et maintenant le "On aime comme on a été aimé" test à compléter comme vous le souhaitez :

O comme... Observer ses réactions émotionnelles
N comme... Neutraliser ses réponses affectives automatiques

A comme... Amour... toujours
I comme... Infantile = obsolète
M comme... Maturité
E comme... Émotions

*******


Cher Didier Pleux,

Je vous remercie beaucoup d'avoir pris le temps de partager avec nous ces idées clés.
Je souhaite que votre livre permette à tous ses futurs lecteurs de vivre des relations épanouissantes et de croire toujours en l'amour !

*******

*Si vous souhaitez continuer à lire sur le thème de l'amour vous pouvez également lire ces articles:

Un projet de documentaire sur l'essence de l'amour et son impact dans le monde - I love therefore I am 



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire qui enrichit notre voyage au pays du bien-être !

Pour recevoir les prochains articles du blog :

Recevoir les nouveaux articles par mail :