Mettre les affirmations positives en pratique

4 commentaires :
Cela fait quelques temps que je traverse une phase où je suis confrontée à l'ennui et au temps disponible. J'ai réalisé que je dis souvent "je m'ennuie" et que mes pensées sont beaucoup axées sur ce thème.

Hier j'ai pensé aux affirmations positives et je me suis demandée comment formuler cet ennui et ce rapport au temps différemment. Comment transformer cette formulation négative en affirmation positive ?

Du coup j'ai pensé à cette phrase à me répéter à chaque fois que le mot ennui se profile :

Je suis ouverte à de nouvelles opportunités.

A mettre en pratique maintenant !

2 vidéos de 10 minutes de QI Gong : une pour le matin et une pour le soir

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Je partage avec vous 2 vidéos que je viens de découvrir pour faire des exercices de QI gong le matin et le soir pour ceux d'entre vous que cela pourrait intéresser. 

Avez-vous des vidéos du même style que vous aimez regarder ?


Exercices pour le matin



 Exercices pour le soir (je viens de la tester !)

Des questions à partager avec vous

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

23h32, très réveillée, la nuit s'annonce longue... ou courte !

Après une période difficile, l'énergie circule à nouveau aujourd'hui (ce soir plus particulièrement !) et ma première envie est de bloguer et de partager avec vous mes cogitations nocturnes.

Comme vous le savez, je me pose beaucoup de questions. Et si nous étions plusieurs à réfléchir ensemble ? Peut-être que certaines de mes questions sont aussi les vôtres ? Peut-être que nos expériences respectives peuvent apporter de la lumière à d'autres personnes ?

J'imagine un livre collectif ou un article qui reprendrait les expériences de plusieurs personnes qui partagent leur chemin de vie, leur propre voyage au pays du bien-être.

Et voici des questions qui me traversent l'esprit et que j'aimerai poser à toutes ces voyageuses et voyageurs, à vous en particulier :


  • Qu'est-ce que le bien-être pour vous ? Comment savez-vous que vous vous sentez bien ?
  • Comment avez-vous fait pour remonter la pente dans des périodes particulièrement difficiles ? Qu'est-ce qui a bien fonctionné pour vous ? Quelles petites choses ont été salutaires ?
  • Avez-vous lu des livres qui vous ont particulièrement inspirés dans votre vie et que vous recommanderiez ?
  • Quels conseils vous ont été utiles dans la vie ? Quels conseils aimeriez-vous donner pour vivre une vie la plus accomplie possible?
  • Comment faites-vous pour prendre soin de vous ?
  • Qu'avez-vous appris d'important récemment ?

Interview : Céline Santini nous présente son livre "Kintsugi, l'art de la résilience"

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Et s'il était possible qu'un objet cassé soit réparé en devenant plus beau que ce qu'il était à l'origine ? Et si nos blessures nous permettaient de révéler une autre facette de nous-même ? Aujourd'hui je vous invite à rencontrer Céline Santini qui nous parle de la technique japonaise du Kintsugi sous l'angle de la résilience.
Bonne lecture !

Bonjour Céline, ton  livre "Kintsugi, l'art de la résilience" vient de paraître. Qu'est-ce que le kintsugi ? Que va-t-on découvrir au fil des pages ?

Bonjour Stéphanie, merci beaucoup pour ton invitation !

Le Kintsugi est un art encore méconnu en France même s’il date du 15ème siècle ! Il signifie en Japonais « Jointure (Tsugi) en or (Kin)». C’est une solution à la fois raffinée et si évidente pour réparer un objet cassé : au lieu de le jeter ou de masquer la réparation, on l’assume, en soulignant les fêlures avec des jointures d’or pur. Paradoxalement l’objet en devient alors encore plus beau, et plus précieux qu’avant son accident ! C’est une belle métaphore de la résilience… Mon livre parcourt cette symbolique à travers les différentes étapes de la réparation d’un Kintsugi, pour inviter le lecteur à accepter ses blessures comme faisant partie de son chemin d’évolution.


Comment le kintsugi est-il entrée dans ta vie ? Connaissais-tu déjà des éléments de la culture japonaise auparavant ?

Le Kintsugi est arrivé dans ma vie comme un coup de foudre ! Je ne connaissais absolument pas cet art jusqu’à l’année de mon deuxième divorce. Je lisais un article qui s’intitulait « comment réussir son divorce », qui me semblait d’actualité… Et l’auteur, au détour d’une ligne
, sans s’y attarder, mentionnait le Kintsugi. Cela m’a interpellée. Mon intuition s’est manifestée à moi par le petit signal intérieur qui m’avertit qu’il se passe quelque chose d’important… J’ai immédiatement tapé « Kintsugi » sur internet et dès que j’ai vu le premier bol « Kintsugué » j’ai eu un coup de foudre. Comme une évidence. A la fois si beau, et si signifiant… Alors je me suis jetée à corps perdu dans ce sujet, qui m’a accompagné tout au long de cette période douloureuse. Je connaissais très peu le Japon, et j’ai découvert certains éléments de cette belle culture à l’occasion de l’écriture du livre. Je dois avouer qu’elle résonne très fort en moi : ce soin, cette lenteur naturelle, cette attention portée aux détails, ce raffinement allié à la simplicité, ce goût pour la nature, le respect des autres, l’envie constante de progresser…



Avais-tu déjà l'envie d'écrire sur la résilience avant ta rencontre avec le kintsugi ? Quel a été le déclic pour écrire ce livre qui allie les deux thèmes?

Je portais ce thème en moi depuis toujours… J’ai toujours dit que j’étais une résiliente. J’écris un blog sur le développement personnel (jour-apres-jour.com) au ton résolument optimiste, je suis du genre à toujours voir le verre à moitié plein… Je me suis toujours relevée de mes épreuves, chaque fois toujours plus forte. J’avais donc en moi un livre sur l’optimisme, mais pas aussi clairement sur le sujet de la résilience. La rencontre avec l’art du Kintsugi (qui s’appelle aussi Kintsukuroi) a été le détonateur : comme si toutes les pièces de mon puzzle s’assemblaient, et que ce sujet était fait pour moi…


A la fin de chaque chapitre tu invites le lecteur à prendre un temps de travail sur lui-même et à répondre à des questions ou faire un exercice. Comment utiliser au mieux cet espace personnel qui est ainsi offert ?

Ce livre suit le fil conducteur des différentes étapes de la réparation avec la technique du Kintsugi, aussi il y a une vraie progression dans les exercices. Idéalement, si on le peut, il serait intéressant de les faire dans l’ordre, en se réservant un temps pour soi, sans sollicitations extérieures. Mais comme ce n’est malheureusement pas toujours possible, j’invite alors les lecteurs à se mettre à l’écoute de leur intuition et à prioriser les exercices qui les « appellent ». Il y en a pour tous les goûts !


Tu partages avec le lecteur des expériences marquantes que tu as vécues. Est-ce une étape importante de pouvoir partager ces moments qui ont été difficiles dans un livre ?

Je crois en l'infini pouvoir bénéfique de la vie

Aucun commentaire :
"Je crois en l'infini pouvoir bénéfique de la vie.
Je sais que ce pouvoir s'écoule à chaque instant en moi,
Je vois une lumière pure, d'une blancheur inouïe.
Je sens la force, le calme et le bonheur remplir mon être

Les vibrations de santé inondent mon corps.
Je pense et je respire la vie."

(...)

Prière pour guérir 
Extrait issu du livre La magie de la prière de Davina Delor p.110



Les mémoires archaïques et les liens transgénérationnels

4 commentaires :

Je suis en train de lire en ce moment le livre "Les maux de l'âme, les maux du corps - Grandir, aimer et guérir" de Lucien Essique dont j'apprécie beaucoup la lecture jusqu'à présent.

Je partage avec vous ce passage sur les mémoires archaïques et les liens transgénérationnels, lu page 52 : 


"Comme une étoile au cœur d'une constellation,
L'être humain interagit dans son monde,
Il oublie qu'il est relié à un vaste univers,
Celui qui est à l'origine de sa vie, de sa filiation.
Ce sont ses liens invisibles qui sont à la fois détenteurs,
de tant d'enseignements et de ressources,
Ce sont aussi des liens qui appellent à apaiser
ceux qui ont vécu une pâle destinée,
Nous les rappelons sans en connaître l'absolue nécessité de leur redonner
leur véritable place, celle qui se situe au cœur de notre être"

(...). Nous appartenons à deux lignées, paternelle et maternelle. Nous sommes reliés à un vaste champ d'inconscient embrassant l'ensemble de nos deux familles d'origine sur plusieurs générations. 

Sur le plan biologique, il est facile de comprendre que cet héritage se transmet tout simplement  par le don de la vie, les liens du sang, les gènes. 

Sur le plan de la conscience, c'est plus subtil et pourtant agissant. J'aime prendre cette image : c'est comme si à la naissance nous téléchargions le disque dur sur lequel est inscrite cette mémoire collective, nous ne connaissons pas le langage pour le lire, mais notre être va remettre en jeu un certain nombre d'éléments.

Je vous invite à écouter cette interview de Lucien Essique sur radio médecine Douce si vous souhaitez en savoir plus sur son approche : https://lucien-essique.fr/ressources/emission-radio-medecine-douce-idees-neuves


Le secret du changement...

2 commentaires :

"Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau, 
et non pas se battre contre l'ancien"
source : ici

Dan Millman

A méditer

1 commentaire :
"Parfois la chose sur laquelle nous doutons le plus est justement la chose à travers laquelle notre puissance et notre brillance peuvent se révéler"

Source : ici

Christine Lewicki
Wake Up  ! 4 principes fondamentaux pour arrêter de vivre sa vie à moitié endormi, p.43

Interview : Sarah Chêne nous invite à développer notre créativité grâce à son cahier d'exercices "30 jours créatifs et magiques"

Aucun commentaire :
Bonjour chers lecteurs,

Et si vous embarquiez pour un voyage à la découverte de vous-même qui va développer votre créativité ? C'est ce que vous propose Sarah Chêne, l'auteur  du cahier d'exercice "30 jours créatifs et magiques" qui partage avec nous la naissance de cet outil de développement personnel inspirant et ludique. Bonne lecture !

Bonjour Sarah, tu es l'auteur du cahier d'exercices 30 jours créatifs et magiques. Peux-tu nous présenter ton livre ? Que va-t-on y trouver ? A qui s'adresse-t-il ?

J'ai voulu créer un cahier d'exercices d'un genre nouveau qui accompagne le "lecteur" dans un parcours de 30 jours riche en découvertes sur lui-même et le monde qui l'entoure. 

Le terme de "lecteur" ne correspond d'ailleurs pas à la réalité car les personnes plongeant dans ce cahier ne sont pas passives mais deviennent des créateurs engagés dans une démarche active par rapport à leur vie !

Concrètement, je propose chaque jour un exercice original faisant appel au cerveau droit (intuitif, spontané et créatif) du participant. Ce dernier est convié à imaginer et représenter divers éléments de sa vie sur les pages de ce cahier.  
Ces exercices permettent de se découvrir différemment, de se confronter à ses peurs, de se reconnecter à ses envies, ses valeurs, ses rêves et de donner une impulsion concrète à ses projets.

Ce livre s'adresse à tous, sans prérequis nécessaire. 
Dans les faits, j'ai noté qu'il est particulièrement apprécié par les personnes qui aiment réfléchir sur elles-mêmes, qui sont par exemple intéressées par le développement personnel ou la spiritualité et qui ont déjà une certaine fibre créative. 

Comment est née chez toi l'envie de créer un outil de ce type ? Qu'est-ce qui t'as conduite dans ton parcours à t'intéresser à toutes ces techniques dans lesquelles tu as puisé ton inspiration pour construire ce cahier?

J'ai toujours adoré l'écriture, les cahiers et le dessin. J'ai notamment noirci beaucoup de "carnets secrets" dans ma jeunesse et gribouillé dans la marge de tous mes agendas pour exprimer mon humeur du moment !
Je suis convaincue des vertus thérapeutiques de l'expression écrite et du dessin. Ce dernier est particulièrement accessible, quoi qu'en pensent souvent les gens qui se brident eux-mêmes dans leur créativité en ne s'autorisant pas l'imperfection !

Ma grande source d'inspiration pour créer ce cahier a été "Le défi des 100 jours" de Lilou Macé que je réalise depuis ses débuts, avec toutes les variantes qu'elle a créées depuis. J'ai aussi été inspirée par la série des "petit cahier d'exercices pour..." parus aux éditions Jouvence qui permettent de travailler sur une thématique précise de façon ludique.

Je voulais créer un support de ce genre qui accompagnerait les gens sur une période de temps assez importante pour leur permettre de vivre un réel changement de perspective. 

Les autres notions essentielles pour moi étaient :
  • la proximité de la relation et la simplicité,
  • l'interactivité : pouvoir écrire directement dans le cahier,
  • aborder des sujets sérieux avec légèreté et humour,
  • la nouveauté : traiter un thème différent chaque jour. Je suis une personne très curieuse et un peu impatiente :-). Je voulais donc créer un "périple" qui accompagne le lecteur dans l'exploration de différentes facettes de sa vie plutôt que de parler du même sujet pendant un mois. Toutefois, les premiers exercices de chaque journée sont récurrents pour conserver un cadre propice à la confiance et au changement.
Mon inspiration vient de tout mon parcours depuis mon enfance ! J'ai baigné dans le monde du "mieux-être" depuis que je suis petite grâce à mes parents, tous deux psychiatres-psychothérapeutes. Ils ont toujours eu une grande curiosité intellectuelle et se sont formés à nombreuses méthodes de thérapie brève ou comportementale, toutes plus intéressantes les unes que les autres ! 
A 18 ans j'ai moi-même eu envie de commencer ma formation en P.N.L. (Programmation Neuro Linguistique). Par le biais de mon travail en Ressources Humaines j'ai ensuite été formée à la passation et à l'interprétation de tests de personnalité. J'ai également suivi à titre personnel des séances d'art-thérapie, d'hypnose ou encore de sophrologie qui m'ont beaucoup apporté. J'ai toujours été attirée par l'état d'esprit du bouddhisme et j'ai dernièrement eu un gros coup de cœur pour le chamanisme moderne, incarné par Arnaud Riou, et par l'énergétique... Enfin, j'apprends tous les jours de nouvelles choses grâce aux outils offerts par les professionnels du bien-être que j'interviewe sur mon blog jemeliberedustress.com !

Quelle est la meilleure façon selon toi d'utiliser ce cahier ?

La meilleure façon est de se lancer sans réfléchir ! On pense souvent qu'on trouvera un meilleur moment, plus de temps, plus d'inspiration plus tard alors que non ! Vivre dans l'instant présent est la leçon la plus importante que j'essaie d'intégrer et que j'aimerais transmettre.

Citation : Je t'aime signifie...

3 commentaires :
"je t'aime" signifie "je te vois".
L'amour regarde avec le cœur et voit la personne dans son entièreté.
L'amour est ce que nous ressentons lorsque notre âme voit l'âme d'un autre.


Source photo : ici

Robert Holden, dans une interview pour Happinez n°30, p.51

Citation du jour

Aucun commentaire :
"Celui qui regarde à l'extérieur rêve, 
celui qui regarde à l'intérieur s'éveille"


Carl Jung

Lu dans "Communiquer avec les animaux" de Laila del Monte, p.113