Citation du jour

Aucun commentaire :




C'est en lisant l'édito du magazine Inexploré n°41 que j'ai découvert cette citation d'Alejandro Jodorowsky, grâce à qui j'ai commencé à m'intéresser aux actes psychomagiques : "Ne parle pas de toi-même sans t'éaccorder la possibilité de changer".

La recette de la Tisane mortelle, ou comment se réunir pour parler de la mort de nos êtres chers

Aucun commentaire :
Article de CATVIOLETTE

*******


Tisane mortelle Recette :  le 10 JANVIER 2019
     

  • Choisir un magnifique décor : Chez les Collin la Fresse, un décor cocooning, chaleureux, un décor comme hors du temps

  • Rassembler quelques personnes, pas trop qui veulent bien se laisser aborder par le sujet de la mort et du deuil.

  • Faire du co-voiturage et s’élancer sur la route encore toute pleine de neige et les branches des sapins et des grands arbres se baissent sous le poids de la neige pour vous saluer et les phares de la petite auto bleu chaussée de ses bonne bottes d’hiver avancent dans ce décor magique.





Loulou a voulu interdire à sa chérie de partir par ces routes dangereuses mais 4  filles dans une auto bleue c’est la meilleure assurance vie, on se retrouve, on est curieuses de cette nouvelle expérience,  notre chauffeuse roule doucement et comme ça on profite encore plus savoureusement du paysage, tant pis pour ceux qui nous collent aux fesses : ils ont qu’à doubler si ils sont pressés.
    
Nous voilà arrivées à bon port. La porte s’ouvre et nous voilà transportées dans un autre temps, vous savez le temps avant l’Iphone, les mails, le besoin d’être connecté tout le temps….Chez Christiane Collin la Fresse les téléphones ne passent pas et comme ça fait du bien.  

Nous décidons de nous installer autour de la table basse out près de la cheminée qui crépite. Les fauteuils moelleux recouverts de superbes couvertures de l’armée Suisse nous accueillent tout en douceur. 

  
Nous commençons ce repas par un excellent vin de sureau home made bien sûr et quelques petites galettes tartinées de tapenade mascarpone tomates séchées puis de jolis bols arrivent sur la table comme par enchantement et une énorme casserole en fonte noir est posée au centre de la table. 

Dessus continue de clapoter une soupe de plein de légumes coupés en morceaux et pas de banals morceaux mais des étoiles, des cœurs, des sapins de carottes, de navets, de poivrons, de tomates séchées, un festival de couleurs et de beauté.
Je vous laisse deviner le gout subtil et délicat de cette soupe préparée avec un apprenti cuisinier hors pair, son nom ? Amour vous le connaissez ?

Puis viendra un joli plateau de fromage et des petits flans aux fruits au lait d’amande.

Et …. Dans sa jolie tisanière en verre où barbotent des fleurs, des feuilles la fameuse TISANE MORTELLE.

Comme le lendemain de cette soirée magique je suis en train de vous écrire cette tisane n’a rien de mortelle tout au contraire.

Une tisane mortelle c’est comme un café deuil, on se réunit et on ose aborder le sujet de la mort, de nos morts, de la difficulté et du long travail de deuil. De nos regrets, de nos joies d’avoir pu dire, pu partager, pu être là à temps. De la difficulté de l’après, de devoir ranger les affaires, les donner, les garder, de l’importance d’en parler avant que l’urgence des derniers moments nous submergent. 

Qu’est-ce qu’il voulait, être incinéré, être enterré et où ? Et nous si on en parlait avec nos proches pour leur épargner ce grand vide quand un jour dans looooontemps on va mourir. En parler ne fait pas mourir vite au contraire on peut bien continuer de VIVRE sur ses deux oreilles.  Être sûr que, non pas nos volontés, mais juste ce que l’on préférerait sans peser trop lourd sur ceux qui s’occuperont de nous à ce moment-là soit entendu.

Verveine a parlé beaucoup de toutes ses expériences, c’était riche, émouvant, intéressant, pétillant aussi et très beau parfois (le beau c’est quand l’Amour surgit dans un témoignage). Puis Camomille a parlé de ses deux amies très chères parties dernièrement coup sur coup et de l’immense vide qu’elles laissent. Et de la difficulté de réaliser que « à moi aussi ça peut m’arriver ». Et comme c’est dur d’avoir à vider la maison de cette amie « on a l’impression de la piller… ».

Et puis et puis du chat Rouki de son amie, quoi faire, il est habitué à la campagne, alors la voisine qui au début avait dit non, "j’en ai déjà un" en a parlé avec son mari le soir et le lendemain est venue dire que oui ils voulaient bien le prendre. Et Rouki a trouvé une nouvelle ferme et un nouveau copain.

Et nous toutes autour de cette petite table et devant nos tasses de tisane mortelle, on était rudement contentes pour Rouki et pour cette amie décédée qui est j’en suis sûre très ravie de cette solution.

Citation

Aucun commentaire :

Chaque jour veille à consacrer du temps à nourrir la petite étincelle de joie qui brille en toi

Prière Apache

Aucun commentaire :

Merci à Lilybulle de bonheur grâce à qui j'ai découvert cette prière qui me parle

Quelle histoire vous racontez-vous sur vous-même ? Peut-on arrêter de se raconter des histoires pour être pleinement présent ?

Aucun commentaire :
Comment les histoires que nous nous racontons sur nous-même et sur notre vision du monde peuvent-elles nous limiter ? Comment être réellement présent ?

Cette vidéo de Richard Moss aborde ces thèmes.

Cela fait écho au livre de Don Miguel Ruiz, les 3 questions, la voie du pouvoir intérieur et qui s'articule autour des questions suivantes :

Qui suis-je ? Qu'est-ce qui est réel  ? Qu'est-ce que l'amour ?

Et si comme Richard Moss le suggère les 3 éléments seraient : Etre terrien, l'amour et la conscience ?

Citation : Vous êtes la vie

Aucun commentaire :

"Le Moi est une mythologie personnelle, une série d'histoires que nous nous répétons et que nous acceptons comme étant la vérité. Tels des enfants qui croient en leurs superhéros, nous croyons en nous. Parés de notre mythologie, nous nous sentons en confiance pour aller dans le monde.

Mais, en réalité, vous n'êtes pas le Moi. Vous êtes la vie, ou l'énergie qui a fait de vous un être physique. La vie circule dans votre corps et le rend capable de se mouvoir, de ressentir, d'aimer. 

C'est l'énergie de la vie qui a créé ce miracle qu'est votre cerveau. C'est elle qui a rendu possible l'esprit pensant et qui a prêté sa voix à son personnage principal. 

La vie est tout ce qui est de l'ordre du visible et de l'invisible. Ainsi, seule la vie existe."



Don Miguez Ruiz et Barbara Emrys, Les trois questions, La voie du pouvoir intérieur, p.40

Les relations qui nous nourrissent et celles qui nous consomment de l'énergie

Aucun commentaire :
source photo : ici
La première fois que j'ai entendu parler d'énergie d'un point de vue relationnel c'est lorsque j'ai lu le livre "La prophétie des Andes" de James Redfield en 1997.

L'auteur expliquait comment à travers certains de nos schémas relationnels nous pouvons inconsciemment prendre de l'énergie des autres, que ce soit en attirant leur attention, en prenant le pouvoir sur eux ou toute autre stratégie que nous pouvons parfois mettre en place dans nos relations pour ramener le focus sur nous. Ceci a été une première révélation pour moi. 

Ces derniers temps, je suis de plus en plus attentive à cette notion d'énergie et comment certaines relations vont me donner de l'énergie positive alors que d'autres vont me laisser un sentiment de malaise. Je me pose également des questions sur ma propre façon de fonctionner et si dans certains cas je peux être amenée à "prendre" de l'énergie à quelqu'un.

Le temps

2 commentaires :




J'ai le temps d'apprendre ce que je suis venue apprendre



J'ai le temps d'exprimer ma nature profonde



J'ai le temps de vivre ma vie pleinement



Je suis là à ma place



Comprendre comment l'histoire de nos parents et celles de nos ancêtres influencent nos choix et nos vies? Une interview d'Elisabeth Horowitz

Aucun commentaire :
Comment l'histoire des membres de notre famille agit-elle sur notre vie ? Quels sont les mécanismes à l'oeuvre quand on parle d'arbre généalogique, quelle est sa dynamique ?

Pour tous ceux que le sujet intéresse je vous invite à regarde cette interview d'Elisabeth Horowitz, auteur du livre "Se libérer du destin familial, devenir soi-même grâce à la psychogénéalogie".

C'est très intéressant. Merci à Nicolas Mangone d'Akasha pour cette émission.

Bonne découverte...

Livre : les actes symboliques, le geste qui libère d'Elisabeth Horowitz

2 commentaires :
De tous temps les rituels nous accompagnent dans les grandes étapes de notre vie, depuis notre naissance jusqu'à notre mort.

Ces rituels, qui sont des actes symboliques ont plusieurs fonctions : ils permettent la cohésion d'un groupe, ils signifient dans le réel un changement d'état, ils nous permettent à travers l'utilisation d'objets, de gestes, ou de tout autre support physique, de sortir du mental et d'ancrer dans la réalité un passage que nous souhaitons marquer.

Ces actes symboliques peuvent être très codifiés, comme par exemples les mariages ou les enterrements. Mais saviez-vous que vous pouvez créer des actes symboliques "sur-mesure" en fonction des situations que vous souhaitez faire évoluer ?

C'est un sujet qui m'intéresse beaucoup en ce moment. C'est ainsi j'ai cherché un livre qui aborde ce thème et que j'ai lu "Les actes symboliques, le geste qui libère" d'Elisabeth Horowitz.

L'auteur nous apprend notamment que depuis les années 50 des "thérapeutes ont pressenti l'efficacité du rituel et l'ont utilisé pour sa capacité à générer un changement". "Qui n'a pas connu la frustration d'avoir fait de son mieux, pour ne voir en définitive que les choses empirer ?" (...) De temps à autre, "nous constatons qu'un changement illogique et surprenant peut débloquer une situation sans issue. D’ailleurs, le thème de la solution bizarre, contraire au bon sens, est un archétype que reflètent le folklore, les contes de fées, l'humour et les rêves."

Elisabeth Horowitz nous expose plusieurs histoires de patients et les actes symboliques qu'elle ou d'autres thérapeutes ont conçu pour leur permettre de transformer leur vécu face à une situation. Ces actes sont toujours conçu de manière cohérente, avec à la fois de l'humour et un côté surprenant.

Par exemple : 
"La mère de Chantal, une consultante célibataire de 45 ans ans, jalouse et très critique ne cessait de lui répéter : Tu ne trouveras jamais chaussure à ton pied.

Mon conseil est de mettre en place l'acte symbolique suivant : aller dans plusieurs magasins de chaussures de sa ville, essayer très exactement 45 modèles différents dans une même journée et acquérir l'ultime modèle (en demandant un beau paquet cadeau), afin de le porter lors de la prochaine soirée à laquelle elle sera invitée.

C'est très intéressant et le livre est bien documenté et fourmille d'exemples concrets de cas de patients. Je vous recommande vivement la lecture de cet ouvrage qui permet de comprendre pourquoi et de quelles façons les actes symboliques fonctionnent.

Comment ce qui peut paraître irrationnel, décalé et à la fois cohérent et plein de sens peut nous aider à évoluer.

Un documentaire très inspirant : La puissance de l'intention ou comment être pleinement créateur-créatrice de sa vie

Aucun commentaire :
Bonjours chers lecteurs,

Je viens de visionner un documentaire que je vous recommande vivement car il m'a beaucoup inspirée...

Bonne découverte :)



Voici le lien : https://youtu.be/70Xg0cclf5Q

Merci à Tistrya d'avoir réalisé ce documentaire :)