Sarah Chêne et le Dr Eve Thiébaut, fondatrices du blog "Je me libère du stress" nous donnent des pistes pour comprendre et agir sur notre stress

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Il y a quelques semaines Sarah m'a contacté pour m'annoncer la naissance de son nouveau blog, créé avec sa mère Eve, axé sur la libération du stress. Je n'ai pas pu résister vous l'avez deviné ! J'ai voulu en savoir plus sur ce projet visant à améliorer notre bien-être.

Bonne découverte !



Bonjour Sarah et Eve, et si nous commencions par faire connaissance ?

Bonjour Stéphanie et merci de nous avoir proposé cette interview :)

Nous sommes ravies de faire partie des "énergies positives" diffusées sur ton blog !

Notre histoire de blogueuses est un peu particulière car nous sommes mère et fille. Nous avons souhaité mettre en commun nos envies et compétences pour diffuser largement des outils de bien-être via internet.


Eve (la mère !) : "Je suis médecin psychiatre et psychothérapeute depuis plus de 30 ans ! J'adore découvrir et transmettre des stratégies permettant d'aller vers plus de paix et de bonheur. Je suis convaincue que le soulagement de nos souffrances passe par la prise en compte et l'harmonisation des trois mondes qui nous constituent : corps, cœur et esprit."

Sarah (la fille !) : "Après une école de commerce, j'ai travaillé plus de 10 ans en entreprise en Ressources Humaines et Communication. J'ai toujours été attirée par l'humain et me suis d'ailleurs formée dès mes 18 ans à la P.N.L. Je suis donc toujours intéressée par les découvertes "zen" de ma mère, que j'adore partager à mon tour :-) J'adore aussi la nature, les animaux, les activités créatives... et je cogite beaucoup ! Le thème du stress m'est donc familier... "


Vous avez fondé le blog "Je me libère du stress". Racontez-nous. Comment est né ce blog ? A qui s'adresse-t-il ?

Sarah : "Après une période professionnelle difficile et très stressante, j'ai eu envie de créer une activité qui respecte mes valeurs et qui apporte un plus dans la vie des gens. En tant que RH, j'ai été témoin de la puissance de destruction du stress dans le monde de l'entreprise et j'ai eu envie d'aider les autres à s'en libérer. Cela me permet également de découvrir et de mettre en pratique toutes sortes d'outils ! Par ailleurs, je suis très curieuse et j'aime les nouvelles technologies donc le partage d'informations sur un blog m'a semblé une évidence."

Eve : " Le stress favorise le déclenchement d'un grand nombre de maladies, qu'elles soient physiques ou psychiques. Il existe d'ailleurs des échelles d'évaluation du nombre d'évènements stressants vécus dans l'année, qui prédisent le risque de survenue d'une maladie en fonction du nombre de "points de stress". En termes de prévention, il m'a donc paru intéressant de proposer des outils "anti-stress" à toute personne désirant prendre en main sa santé et son bien-être."



"Stress" est un mot que nous utilisons au quotidien, mais finalement de quoi parle-t-on quand on parle de stress ? Qu'est-ce que le stress ?

Le stress est une réponse naturelle de notre corps face à un événement que l’on vit comme menaçant ou simplement perturbant pour notre équilibre. Notre organisme se met en action très rapidement pour nous protéger dès que l’on perçoit un danger, que celui-ci soit réel ou imaginaire. Nous avons alors le choix entre fuir, combattre ou nous figer.

Le mécanisme physiologique du stress est très complexe. Il implique la sécrétion de plusieurs hormones (dont la fameuse adrénaline) et de nombreuses manifestations que nous connaissons tous : les poils se hérissent, la respiration s’accélère, le cœur bat plus vite et plus fort, la tension artérielle augmente, l’intestin se vide, les muscles se contractent, les pupilles se dilatent…

Dans notre vie d’occidentaux, les stress sont plus souvent liés à des relations vécues comme difficile qu’à des attaques physiques. Il est fort probable que l’immense majorité d’entre nous ne rencontrera jamais ni lion ni terroriste menaçant notre vie ; par contre il est fort probable que nous aurons fréquemment à vivre des situations sociales ou affectives déstabilisantes. Et ceci de façon répétée.


A noter : on ressent parfois le stress comme favorable, on dit alors « la peur m’a donné des ailes » ou encore « je travaille mieux sous pression ». Mais même ainsi, le stress a des répercussions néfastes sur notre organisme.


A quels signes doit-on être attentifs quand on se sent toujours stressé(e) ?

Les traces du stress chronique se retrouvent non seulement dans le corps (épaules crispées en permanence, respiration bloquée, mâchoires figées, fatigue ou hyper-activité, jambes faibles ou tendues, parole éteinte ou au contraire explosive…) mais aussi dans le psychisme sous forme d’émotions (colère, peur, sentiment d’impuissance et de désespoir…) et de croyances destructrices (« je dois me méfier, je dois me battre, je suis faible, je suis nul(le), je suis en danger si je me confronte, je n’existe pas, je suis comme mort(e)… »).


Le stress est souvent banalisé : d'une part parce que nous vivons dans cette tension intérieure depuis longtemps, d'autre part parce que la société valorise l'hyperactivité et la performance au détriment des temps de récupération et de ressourcement.

Il est donc essentiel d'évaluer régulièrement son niveau de tension intérieure pour ne pas risquer le burn-out.


Pouvez-vous nous faire une petite visite guidée de "Je me libère du stress". Quel type d'outils va-t-on y trouver ?

Notre parti pris est d'offrir des tutoriels guidés par des professionnels dans un esprit généraliste. L'objectif est que chacun puisse y trouver ce qui lui correspond le mieux.

Nos différentes rubriques proposent des outils anti-stress concrets, rapides et simples à mettre en œuvre :

  • connaissance de soi & confiance en soi
  • créativité
  • détente corporelle
  • méditation, relaxation
  • nature & environnement
  • nutrition & hygiène de vie
  • organisation
  • parentalité positive.

Il existe de nombreuses méthodes pour avancer en matière de développement personnel. Comment savoir ce qui est bon pour nous ? 

Il y a effectivement un grand nombre de façons d'accéder à un mieux-être, et c'est merveilleux car il y en a pour tous les goûts ! Que la démarche soit engagée sur internet ou face à un professionnel, l'essentiel à notre avis est de suivre son intuition et de garder son libre arbitre pour sentir si la méthode nous fait du bien, dans notre corps et dans notre tête.

Ne pas hésiter à tester différentes approches pour découvrir celle qui vous correspond le mieux.

L'avantage du blog "Je me libère du stress" est qu'il permet de s'initier à différentes pratiques en toute sécurité grâce à notre éthique professionnelle.



Avez-vous des lectures à nous recommander ?
Voici 4 livres faciles d'accès et qui apportent une aide immédiate car la vocation de notre blog est d'offrir des outils que chacun peut s'approprier aisément et rapidement.




« Conseils d’une amie pour les temps difficiles » de Pema Chödron

Un petit livre lumineux et réconfortant, même si les propositions de l’auteur ne sont pas « rose bonbon » ! Pema CHÖDRÖN, mère de famille américaine devenue moniale bouddhiste, éclaire nos états émotionnels fluctuants qui sont autant d’occasions d’adopter une attitude nouvelle. 

Faire face et transformer nos émotions pour cultiver notre courage et notre compassion, voilà le conseil de cette amie qui nous guide à travers la philosophie bouddhiste pour trouver la paix à travers une véritable révolution intérieure.

Citation

Aucun commentaire :

"Ce qui compte ce n'est pas ce que l'on donne, mais l'amour avec lequel on donne"

Source photo : ici

Mère Teresa

*******

Retrouvez toutes les citations parues sur notre blog ici

A méditer

3 commentaires :
"On ne risque rien à devenir ce que l'on est déjà. 
Il ne faut mettre de l'énergie qu'à être soi-même. 
Se trouver reste la clé."

Extrait Les brumes de l'apparence - F Deghelt


Dans quelle mesure pensez-vous que l'histoire de votre famille influence votre vie ?

3 commentaires :
Croyez-vous que des événements passés qui ont touchés vos aïeux, et dont vous n'avez même pas connaissance (ni des événements en questions, ni de l'existence de certains aïeux), peuvent être à l'origine de certains blocages que vous rencontrez dans votre vie ?

Il y a quelques années, j'ai découvert la psychogénéalogie à travers le livre  "Aïe mes aïeux" d'Anne Ancelin Schützenberger. L'auteur, psychologue, explique comment certaines personnes peuvent répéter inconsciemment des éléments de leur histoire familiale. Par exemple, avoir le même type d'accident et au même âge qu'un grand-père décédé, développer les mêmes maladies.... 

Les événements difficiles qui touchent un membre de notre famille dans le passé, s'ils ne sont pas "vécus émotionnellement", partagés, et "digérés" au sein de la famille peuvent impacter les descendants.

Ainsi, le poids de certains "secrets" passerait les générations et des petits enfants par exemples peuvent porter sur leurs épaules le poids de quelque chose qui ne leur appartient pas. Nous pourrions nous sentir redevables, coupables ou tristes sans que cela vienne d’événements de notre vie quotidienne.

Marine Billet a réalisé un film sur ce thème : Ces liens invisibles.

A travers ce film et le portrait de 3 personnages, on réalise l'importance de ces fils invisibles qui nous relient à ce passé familial. Comme si nous étions une marionnette, ces liens peuvent nous entraver et nous donner l'impression de ne pas avoir toute la liberté d'action dont nous avons besoin.


Le film peut être vu à la demande (3.50 euros) sur Viméo et gratuitement cette semaine avec le Code FEVRIER.

Comment se libérer de ces liens ? Faire circuler à nouveau l'énergie ?

La libération de la parole au sein des familles peut être une étape. Faut-il tout savoir ? Tout dire ? A qui ?

Certains travaillent sur leur arbre généalogique avec un thérapeute. Il existe aussi des méthodes comme les constellations familiales. Voici une émission sur ces sujets qui est très bien faite  :



Comment relier les morts et les vivants ? Comment recréer l'harmonie ?

Et si finalement nous étions beaucoup plus connectés, et reliés, que nous le pensons ?

En lisant le livre Sagesses D'ailleurs pour vivre aujourd'hui de Frederika Van Ingen qui a rencontré 11 hommes et femmes qui ont vécu auprès de tribus ancestrales, j'ai compris l'importance des rituels qui nous connectent au monde invisible, aux ancêtres.

Au final, de quoi ai-je besoin pour avancer et passer une nouvelle étape ?
Comment se sentir libre et vivre pleinement sa vie ?

Qu'en pensez-vous ?

Qu'est-ce qui marche bien pour vous ?

Citation du jour

2 commentaires :
Je me lance à la conquête de tout ce que la vie a de bon en stock pour moi


Louise Hay


Sophie Lanselle-Cardon, professeur de Yoga : "le yoga, c'est habiter sa matière corporelle, c'est s'aimer et s'accepter tel que l'on est, c'est la présence totale à son geste, c'est être soi."

2 commentaires :
Bonjour chers lecteurs,

Comment devient-on professeur de Yoga ? Qu'est-ce que le yoga peut nous apporter dans notre vie?
Je vous invite aujourd'hui à rencontrer mon amie Sophie qui m'a fait découvrir le yoga il y a quelques années et qui nous parle de son parcours et de sa pratique en tant qu'enseignante.


Bonjour Sophie, quelques mots pour te présenter aux lecteurs ?
J'enseigne le Yoga depuis 30 ans ,je suis formée par la Fédération Nationale des Enseignants de Yoga, en Yoga de l'Energie, méthode Roger Clerc.
J'ai également suivie 15 ans de formation en Yogathérapie avec un médecin indien : Docteur BOHLE
depuis 30 ans je me forme à plusieurs techniques qui tournent autour du corps et de la psyché: Shiatsu, Fasciathérapie, Psychologie Positive, Sophrologie, Musicothérapie, Thérapie par l'Argile.

Comment le yoga est-il entré dans ta vie ? Te rappelles-tu de ton premier cours en tant qu'élève ?
J'ai rencontré le yoga avec des livres tout d'abord ,je faisais quelques postures seule chez moi quand j'attendais mon premier enfant .
Puis j'ai suivi des cours après mon deuxième enfant et au bout de trois mois , j'ai décidé de prendre un autre cours en plus avec une disciple de G.Durkheim. Elle m'a vivement invitée à faire la formation de Professeur de Yoga.

Qu'est-ce qui t'as menée vers la voie de l’enseignement du yoga ? Était-ce un souhait que tu avais depuis longtemps ?

Au début j'ai fait la formation par plaisir d'apprendre le Yoga puis après mes quatre années de formation j'ai ouvert mon premier cours chez moi dans mon salon.
Puis j'ai créé mon association en 1986 sur Garches et sur Paris dans le 4ème.


Qu'est-ce qui te fait plaisir dans ce métier ?
Ce qui me plait surtout : c'est cette conscience corporelle qui s'affine d'année en année, puis évidemment le goût de la pédagogie.
Dès mes débuts dans l'enseignement du Yoga, j'ai tout de suite sentie que j'étais chez moi, très à l'aise et surtout que je connaissais le corps de façon très intuitive, ce qui m'aide énormément à placer les élèves dans la posture juste.


Si tu devais compléter cette phrase : Pour moi le yoga c'est....
Pour moi le yoga, c'est habiter sa matière corporelle, c'est s'aimer et s'accepter tel que l'on est, c'est la présence totale à son geste, c'est être soi.


Tu viens d'animer un stage de "Hatha Yoga et Yoga Nidra pour préparer son projet positif pour la nouvelle année". Peux-tu nous en dire plus ?