Dans quelle mesure pensez-vous que l'histoire de votre famille influence votre vie ?

Croyez-vous que des événements passés qui ont touchés vos aïeux, et dont vous n'avez même pas connaissance (ni des événements en questions, ni de l'existence de certains aïeux), peuvent être à l'origine de certains blocages que vous rencontrez dans votre vie ?

Il y a quelques années, j'ai découvert la psychogénéalogie à travers le livre  "Aïe mes aïeux" d'Anne Ancelin Schützenberger. L'auteur, psychologue, explique comment certaines personnes peuvent répéter inconsciemment des éléments de leur histoire familiale. Par exemple, avoir le même type d'accident et au même âge qu'un grand-père décédé, développer les mêmes maladies.... 

Les événements difficiles qui touchent un membre de notre famille dans le passé, s'ils ne sont pas "vécus émotionnellement", partagés, et "digérés" au sein de la famille peuvent impacter les descendants.

Ainsi, le poids de certains "secrets" passerait les générations et des petits enfants par exemples peuvent porter sur leurs épaules le poids de quelque chose qui ne leur appartient pas. Nous pourrions nous sentir redevables, coupables ou tristes sans que cela vienne d’événements de notre vie quotidienne.

Marine Billet a réalisé un film sur ce thème : Ces liens invisibles.

A travers ce film et le portrait de 3 personnages, on réalise l'importance de ces fils invisibles qui nous relient à ce passé familial. Comme si nous étions une marionnette, ces liens peuvent nous entraver et nous donner l'impression de ne pas avoir toute la liberté d'action dont nous avons besoin.


Le film peut être vu à la demande (3.50 euros) sur Viméo et gratuitement cette semaine avec le Code FEVRIER.

Comment se libérer de ces liens ? Faire circuler à nouveau l'énergie ?

La libération de la parole au sein des familles peut être une étape. Faut-il tout savoir ? Tout dire ? A qui ?

Certains travaillent sur leur arbre généalogique avec un thérapeute. Il existe aussi des méthodes comme les constellations familiales. Voici une émission sur ces sujets qui est très bien faite  :



Comment relier les morts et les vivants ? Comment recréer l'harmonie ?

Et si finalement nous étions beaucoup plus connectés, et reliés, que nous le pensons ?

En lisant le livre Sagesses D'ailleurs pour vivre aujourd'hui de Frederika Van Ingen qui a rencontré 11 hommes et femmes qui ont vécu auprès de tribus ancestrales, j'ai compris l'importance des rituels qui nous connectent au monde invisible, aux ancêtres.

Au final, de quoi ai-je besoin pour avancer et passer une nouvelle étape ?
Comment se sentir libre et vivre pleinement sa vie ?

Qu'en pensez-vous ?

Qu'est-ce qui marche bien pour vous ?

3 commentaires :

  1. Ma psy m'avait conseillé ce livre. Je ne l'ai pas encore lu mais je crois fortement aux schémas qui se répètent. Et quand je penche sur mon histoire, je réalise que ma relation avec mon ex reproduit le schéma de ma grand-mère. Elle n'a jamais osé partir. Quant à moi j'ai réussi à me libérer de cette aliénation au chagrin.
    C'est pour cette raison que je considère important de parler, de libérer les secrets du passé.

    Par exemple ma psy me disait à ce sujet que les enfants juifs d'aujourd'hui portaient encore les blessures de leurs arrières-grands-parents. Comme quoi tout est lié. Et pour avancer sereinement il faut arriver à se détacher de tous ces liens qui nous maintiennent prisonniers dans des vies qui ne sont pas les nôtres.

    Le sujet est vaste et passionnant Una Idea!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai effleuré cette théorie avec une kinésiologue... je peux y adhérer mais jusqu'à un certain point seulement... Pour la dame, TOUT s'expliquait par le poids du passé et il y a avait une forme de "fatalité" qui m'avait dérangée...
    Sinon, je reste convaincue qu'une "ambiance" plombée par les secrets est néfaste... C'est un peu l'idée que je défends en Feng Shui, dans la nécessité de purifier les espaces...
    Bisous :)

    RépondreSupprimer
  3. Merci beaucoup à toutes les deux pour vos partages sur le sujet, qui est vaste en effet !
    C'est très intéressant de lire vos retours.
    Je vous embrasse bien fort (en pleine insomnie à 2h27!)

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire qui enrichit notre voyage au pays du bien-être !