jeudi 13 décembre 2018

Les relations qui nous nourrissent et celles qui nous consomment de l'énergie

source photo : ici
La première fois que j'ai entendu parler d'énergie d'un point de vue relationnel c'est lorsque j'ai lu le livre "La prophétie des Andes" de James Redfield en 1997.

L'auteur expliquait comment à travers certains de nos schémas relationnels nous pouvons inconsciemment prendre de l'énergie des autres, que ce soit en attirant leur attention, en prenant le pouvoir sur eux ou toute autre stratégie que nous pouvons parfois mettre en place dans nos relations pour ramener le focus sur nous. Ceci a été une première révélation pour moi. 

Ces derniers temps, je suis de plus en plus attentive à cette notion d'énergie et comment certaines relations vont me donner de l'énergie positive alors que d'autres vont me laisser un sentiment de malaise. Je me pose également des questions sur ma propre façon de fonctionner et si dans certains cas je peux être amenée à "prendre" de l'énergie à quelqu'un.


J'ai réalisé que certaines relations vont me nourrir alors que d'autres vont me consommer de l'énergie. Ayant vécu un épisode dépressif important, je suis maintenant très attentive à cela.

J'observe de plus en plus que certaines interactions sont dans une "vibration" positive alors que d'autres sont plutôt sur un mode "négatif".

J'ai remarqué qu'au contact de certaines personnes je me sens bien, même si nous pouvons aborder des épisodes difficiles qu'ils ont vécu et qu'au contact d'autres personnes je sens quelque chose qui se ferme en moi car leur état d'esprit est soit négatif ou très critique envers autrui, soit dans une position de victime par exemple.

Dans quelle mesure pouvons-nous changer notre attitude intrinsèque envers nous-même et la vie ? Comment certaines personnes qui vivent des événements très durs arrivent-elles à rester dans une énergie "nourrissante" à leur contact et comment d'autres face à des épisodes douloureux vont nous attirer dans une relation qui va générer de la culpabilité en nous ?

Je réalise qu'il est important de privilégier des relations équilibrées où chacun va se sentir bien dans l'échange et où l'énergie circule naturellement entre les deux protagonistes. A partir du moment où l'on sent qu'être au contact de certaines personnes nous vide, nous laisse un sentiment de malaise, je crois qu'il est important de réfléchir à la nature du lien qui nous unit et comment nous souhaitons le faire évoluer.

Je pense qu'il est très important de rester vigilant à son propre niveau d'énergie et de ne pas oublier de se faire du bien à soi-même, sans se sentir coupable même si d'autres autour de nous traversent des épreuves.

Il n'y a pas de prix à payer pour être heureux et épanoui. Notre aptitude au bien-être ne doit pas dépendre pas de celle de nos proches. Il s'agit de se donner l'autorisation à soi-même d'être bien dans sa vie même si ceux que nous aimons ne sont pas heureux.

C'est pour moi un axe de travail sur lequel je suis en train d'apprendre.

Je ne veux plus nourrir des relations qui vont me culpabiliser. C'est d'abord une démarche que je dois entreprendre avec moi-même dans laquelle je dois positionner l'autre comme un être autonome qui a les pleins pouvoirs sur sa vie.

Se pose alors la question de la présence à l'autre. Comment être présent pour ceux que l'on aime sans prendre à notre charge des problèmes qui ne nous appartiennent pas ? Un vécu qui n'est pas le nôtre ?

Dans certains cas nous agissons par loyauté, par devoir, par fidélité, en souvenir du bon vieux temps. Et petit à petit sans nous rendre compte nous pouvons perdre notre énergie vitale et parfois sombrer.

Avez-vous en ce moment suffisamment de choses qui vous nourrissent dans votre vie ? Vous donnez-vous les moyens de vous faire du bien ?

Notre bonheur ne doit pas dépendre des autres et nous n'avons pas ni le pouvoir, ni le devoir de rendre les autres heureux.

Je crois que notre mission première et d'être pleinement nous-même, un arbre en pleine croissance et épanoui. A nous de choisir ce que nous voulons nourrir en nous et les relations auxquelles nous voulons donner de la place.

Tout un programme ! Heureusement, il parait que nous avons plusieurs vies pour apprendre ;) 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire qui enrichit notre voyage au pays du bien-être !

Pour recevoir les prochains articles du blog :

Recevoir les nouveaux articles par mail :