Voeux ou Résolutions?



Le début d’une nouvelle année semble nous donner des ailes.  En disant au revoir à l’année qui vient de s’écouler, nous lançons un bonjour plein d’espérance à celle qui se dessine sous nos yeux (parfois un peu lourds d’avoir veillé tard).
 
Les résolutions. On en parle. Beaucoup. Elles sont diverses et variées en fonction de nos priorités. Mais je remarque qu’elles sont souvent liées à des changements que nous souhaitons instaurer pour vivre mieux au quotidien. On entend souvent les suivantes : arrêter de fumer, se mettre au sport, perdre du poids, profiter de l’instant présent, apprendre une nouvelle langue, se lever de bonne heure, appeler plus souvent ses parents / amis, regarder moins souvent la télévision… On se fixe des objectifs et la plupart du temps on échoue laborieusement au bout de la dernière semaine de janvier.

Pourquoi ? 

Trop de pression peut-être ou trop de « il faut », « on doit ». Des objectifs trop élevés. Ou trop d’objectifs. Ou bien c’est la manière dont nous abordons les choses qui rendent ces changements difficiles.

Et si au lieu de s’imposer une manière d’être, de vivre, on émettait juste des souhaits, sans date de péremption, si on notait juste des envies, des choses que l’on souhaiterait voir se réaliser. Si on arrêtait de planifier pour profiter de ce qui se présente, sans chercher à gagner des points, sans « deadline » à respecter. Et si on se laissait le choix, le droit de les changer, au gré de l’année, d’en écrire d’autres qui nous correspondent davantage. 

Depuis deux ans, j’ai mis les (bonnes) résolutions à la porte. Je n’arrivais pas à les suivre, je me trouvais donc nulle et en les laissant sur le bas-côté, encore plus, ce qui ne m’aidait pas à aller de l’avant. Et je compensais de différentes façons. Désormais, en début d’année je note des souhaits sur des petits morceaux de papier colorés que je dépose dans un bocal. Outre le fait que c’est joli, je vois ça comme un message envoyé à l’univers et à moi-même. J’y note des choses qui me tiennent à cœur comme des choses moins importantes mais que j’aimerais voir se réaliser ou expérimenter. 

Moins de directives et plus de lâcher-prise. Pour une année harmonieuse et épanouissante.

Et vous, une préférence ? Êtes-vous plutôt résolutions ou souhaits ? Ni l’un ni l’autre ? 

En attendant vos réponses je vous souhaite une merveilleuse et lumineuse année 2017 ! 
Source - https://fr.fotolia.com/

3 commentaires :

  1. Pas de résolutions pour moi depuis un moment mais des souhaits... qu'il faut encore que je finalise... en Belgique, nous sommes encore en vacances cette semaine et je fais ça calmement...
    Bisous Marie

    RépondreSupprimer
  2. Quand j'étais plus jeune, je faisais des listes de résolutions. Je ne le fais plus depuis longtemps. Je réfléchis à ce que je veux pour l'année, ce que je souhaite changer ou développer. En fait ce n'est pas très formalisé, parfois j'ai une intention qui me vient.
    J'aime bien l'idée d'écrire des souhaits.
    J'ai des post it en forme de cœur que je colle sur le mur de mon bureau quand une idée importante me vient, à tout moment de l'année.
    Je pense que cela serait intéressant que je prenne le temps d'écrire et de poser mes envies pour l'année.
    Bonne vacances Cécile et gros bisous Marie !

    RépondreSupprimer
  3. Cécile, les souhaits c'est plus doux, plus léger. Profite pleinement de cette semaine de Vacances. Grosses bises

    Una Idea, j'aime ta façon d'appréhender le début d'une nouvelle année. Et l'idée des post it en forme de coeur!

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire qui enrichit notre voyage au pays du bien-être !