vendredi 12 juin 2020

Interview : 52 clés pour se libérer de l'insomnie avec Sylvie del Cotto

=
Comment avez-vous dormi cette nuit ? Avez-vous parfois des insomnies ? 
Je vous invite aujourd'hui à rencontrer Sylvie Del Cotto qui après avoir lutté contre ses propres insomnies a décidé de partager auprès de ses lecteurs des clés concrètes pour vivre le mieux possible ces moments nocturnes particuliers. Bonne découverte !


Bonjour Sylvie, et si nous faisions connaissance avant de plonger ensemble dans le monde du sommeil ? 

J’ai un parcours un peu atypique. J’ai étudié l’histoire de l’art, suivi une formation en réflexologie, vécu dans plusieurs pays. 
Je suis curieuse de tout, et j’aime avant tout écrire, transmettre, et aider les autres. Et je n’imagine pas vivre sans le yoga, la méditation, mon stylo et mon carnet.



Comment en êtes-vous venue à prendre la plume pour alléger nos nuits ?

Quand je suis devenue insomniaque de manière récurrente, il y a quelques années, je ne me retrouvais pas dans les conseils que je lisais à droite, à gauche. Dans les blogs, les insomniaques se demandaient beaucoup quoi faire de leurs nuits. En les lisant, je sentais qu’ils avaient besoin de se donner le droit d’occuper ces nuits et de trouver un allié. 

En ce qui me concerne, j’ai eu un déclic : je me plaignais comme beaucoup de mères, de n’avoir jamais de temps pour moi. Et d’un coup, la nuit, je disposais enfin de temps libre ! D’une plage de temps sans témoin, sans bruit, sans pression extérieure et il ne tenait qu’à moi de mieux la vivre. 

Certaines nuits, comme le jour, on est d’humeur à rester tranquille, d’autres à créer ou à se sentir utile et efficace. J’ai commencé par rédiger des fiches d’activités, qui sont devenus les "TAM", ou "Temps A Moi" de mon guide. Elles permettent de s’approprier ses nuits, d’effectuer ce pas de côté nécessaire pour accepter le temps présent. Rapidement,  j’ai eu envie de partager ce cheminement libérateur avec celles et ceux qui ont encore du mal à vivre ces moments de leur vie. 


Pouvez-vous nous présenter votre livre et la façon dont vous l'avez construit ? 

Ce livre est un compagnon, dans lequel on peut piocher la nuit, ou le soir avant de se coucher. Un ami qui vous rappelle de vous aimer tel que vous êtes, en cet instant précis, la nuit aussi. Que l’insomnie passera mais qu’en attendant, on peut profiter de cet instant comme de tous les autres. 

Dans ce livre, je commence par retracer l’histoire du sommeil à travers les arts, et d’autres cultures, à d’autres temps de l’Histoire. A travers cet éventail de représentations du sommeil, chacun est invité à  cerner l’image qu’il se fait du sommeil. Notre éducation pèse lourd dans notre rapport au sommeil. Souvent, on se sent « obligé de dormir la nuit » ou de dormir 8 heures. 

Pourquoi ne pas dormir autrement ? Dans ce but, j’aborde d’autres habitudes de sommeil, comme le sommeil fragmenté, mais aussi la question des petits dormeurs, et je tords le cou aux idées reçues. 

Le lecteur est invité à tester de nouvelles habitudes, afin de définir ses besoins réels, dans la mesure de ses possibilités et de ce qu’il découvre de lui-même au fil des pages et des activités. Donc, des activités, les "TAM", sont proposées tout au long de cet ouvrage pour occuper ce temps libre, ce temps pour soi, en attendant de faire la paix avec le sommeil. 

Des activités très variées : 
  • Calmes : infusions, huiles essentielles, exercices de respiration, méditation, etc. 
  • Créatrices : exercices d’écriture, de dessin
  • ratiques : méthodes de rangement, kintsugi, jardinage à partir de ce que l’on consomme, comment préparer un projet, etc. 
Et enfin, pour qui le souhaite, je dresse un panorama des conseils de spécialistes du sommeil, là encore en invitant chacun à dresser son bilan : faire le point sur son image du sommeil, ses besoins, ce qui l’inspire, et plus concrètement, un carnet à remplir de ce qui a été testé, validé, approuvé.

Il s’agit donc d’un accompagnement personnalisé, actif, vers le mieux-vivre des nuits sans sommeil. Autrement dit, il est question d’accepter plutôt que de lutter. Car accepter permet de gagner en sérénité, ce qui finit par favoriser le repos.


Avant de parler d'insomnie, qu'est-il important de comprendre à propos du sommeil ?

Que nous sommes tous différents. Nous n’avons pas tous besoin de huit heures de sommeil et nos besoins évoluent avec l’âge, les saisons, les événements, la santé, etc … autant de choses que nous ne contrôlons pas toujours. En revanche, nous pouvons agir sur notre perception des choses.


Quand notre sommeil est perturbé sur la durée que conseillez-vous de faire dans un premier temps ?

Vous en souffrez ? Rien ne marche ? Cela gâche vos journées, vos relations ? 
Faites déjà un check-up auprès de votre généraliste. Ne serait-ce que pour vous rassurer. 
En attendant les résultats, respirez ! De simples exercices de respiration, accessibles à tous, sont un précieux soutien dans toutes les situations. 



Vous explorez le sommeil depuis la "nuit des temps" jusqu'à nos jours. Comment avez-vous entrepris ce voyage et qu'avez-vous découvert en chemin?

Ma formation d’historienne de l’art m’a naturellement ramenée vers la source. Je me suis énormément documentée, et entretenue avec des spécialistes ainsi qu’avec des insomniaques de différents horizons. La partie "recherches" est passionnante ! 

Retourner à nos origines,  faire un détour par le règne animal, rend humble. L’homme moderne n’a pas inventé grand-chose ; au contraire, je crois qu’il s’embrouille et s’éloigne de l’essentiel. J’ai été particulièrement surprise par la variété des habitudes de sommeil. 

Dans certains pays, où l’on sait écouter ses besoins, il est admis de dormir debout dans la rue, au travail, n’importe où et à n’importe quelle heure du jour et de la nuit.  Dans certaines langues, il n’existe pas de terme pour désigner l’insomnie. La notion même n’existe pas ! 

Peut-être est-ce le sommeil qui aurait besoin d’être libéré de toute la pression qu’il subit dans le monde occidental ?

Et maintenant le "Libérez-vous de l'insomnie" test à compléter selon votre inspiration !

L comme... lavande

I comme... île

B comme... Bailler

E comme... Eros

R comme... Respirer

E comme... Elever

Z comme... Zen



V  comme...  Vérité

O  comme... Osiris

U comme...Uranus

S comme... Sérénité


D comme... Dodo

E comme... Evasion



L' comme... L'ange passe


I  comme... Imagination

N comme... Nounours

S comme...Sauge

O comme... Orange

M comme... Morphée

N comme... Non

I comme... Isis

E comme... Epatant



Souhaitez-vous nous dire autre chose ?

Tout d’abord, merci à vous de vous intéresser à mon ouvrage. Je souhaite qu’il vous accompagne sur la voie de l’apaisement, nuit et jour !   


*******

Chère Sylvie,

Merci beaucoup pour ce partage 😊

Je vous souhaite que votre livre soit le compagnon de toutes celles et ceux qui en ont besoin, et que nos nuits soient les plus bénéfiques possibles, avec des matins plein de promesses.

Lors de ma prochaine insomnie, 
je saurai maintenant comment utiliser ce temps particulier qui m'est offert...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire qui enrichit notre voyage au pays du bien-être !

Pour recevoir les prochains articles du blog :

Recevoir les nouveaux articles par mail :